Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Mohamed Loulichki : Le financement des opérations de maintien de paix en Afrique est le principal acquis du Sommet UE-UA


Libé
Jeudi 3 Mars 2022

Mohamed Loulichki : Le financement des opérations de maintien de paix en Afrique est le principal acquis du Sommet UE-UA
Le principal acquis que les Africains ont obtenu lors du dernier Sommet UE-UA a été la poursuite du financement par l'Union européenne (UE) des opérations de maintien de la paix en Afrique, a affirmé mardi le chercheur du Policy Center for the New South (PCNS), Mohamed Loulichki. Intervenant lors du programme hebdomadaire virtuel "Discussion du Mardi", organisé par le PCNS pour faire le point sur les résultats du Sommet UE-UA et le nouveau modèle de partenariat entre les deux parties, le chercheur a expliqué que le financement des opérations de maintien de la paix est également important pour l'Europe car sa sécurité part du continent africain. Il a souligné que la contribution de l'Afrique au financement des opérations ne dépasse pas 25% des crédits alloués, alors que le financement de 75% des opérations de sécurité sur le continent revient aux contributions des pays non africains. Le continent africain est confronté à d’autres enjeux, en particulier le développement durable, l’intégration au marché commercial international, la lutte contre l’exclusion et la pauvreté et les changements climatiques, dont les répercussions poussent les citoyens à l’exode ou à se réfugier dans le continent européen, a-t-il indiqué, soulignant que les moyens nationaux et locaux des pays africains ne leur permettent pas de surmonter les défis connexes. La pandémie de Covid-19 a imposé au continent africain un enjeu de taille représenté dans la vaccination de la population, d’autant plus qu’il y a une grande disparité entre les systèmes de santé des pays africains, a-t-il ajouté, précisant que le continent a reçu de l’Union européenne des promesses pour fournir 450 millions de doses afin de vacciner les habitants africains, en plus de fonds d’un montant de 425 millions d’euros pour former les médecins, les infirmiers et les travailleurs du secteur médical. Les compétences des pays africains une fois formées et capables de participer au développement, choisissent de migrer encouragées en cela par l’attractivité des pays européens, a ensuite insisté le chercheur, attirant l’attention qu’il existe une lueur d’espoir de voir ces cerveaux revenir participer au développement de leur pays, le Maroc étant un modèle dans ce domaine. Sur un autre volet, M. Loulichki a indiqué que l'UE s’est engagée à allouer 150 milliards d’euros pour le développement de l’Afrique dans les domaines de la généralisation de l’électricité et la lutte contre la désertification, assurant que ce financement qui s'étale sur une période de sept ans est modeste au regard des défis structurels auxquels fait face le continent. L’Europe s’est engagée à élargir les "droits de tirages spéciaux", qui est un actif de réserve international, créé dans le but de compléter les réserves de change officielles des pays bénéficiaires pour pouvoir financer leurs balances de paiements, a-t-il en outre enregistré, affirmant que ce mécanisme financier est une des facilités présentées par les pays européens au continent africain face à la lutte contre la pandémie de Covid19. Ce sommet s’est accordé à créer un comité qui se réunit tous les 6 mois afin de superviser la mise en oeuvre des engagements recommandés, a-t-il dit, ajoutant que ces engagements peuvent donner un élan au partenariat entre l’Europe et l’Afrique, autrement le continent africain sera dans l’obligation de chercher d’autres partenaires au cas où l’Union européenne manque à ses obligations. Le PCNS, qui est un think tank créé en 2014, est une plateforme qui a pour mission la promotion du partage de connaissances et la contribution à une réflexion enrichie sur les questions économiques et les relations internationales.


Lu 264 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020











Flux RSS
p