Libération


Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Mohamed Gallaoui : Le film est une expression unique proche d’ une œuvre d’ art




Mohamed Gallaoui : Le film est une expression unique proche d’ une œuvre d’ art
Le film est une expression unique qui se veut proche d’une œuvre d’art: chaque cinéaste porte à l'écran une vision singulière qu'il veut promue au rang de l'excellence artistique, a déclaré le professeur de sciences politiques et critique du cinéma, Mohamed Gallaoui, à Safi. Intervenant à une conférence-débat autour du thème "Cinéma et littérature: convergences et divergences", organisée en marge du Festival international cinéma et littérature de Safi (FICLS), M. Gallaoui a rappelé que l'adaptation d'un roman ne garantit nullement le succès d'un film, mais constitue plutôt la genèse d'une nouvelle œuvre proposée par le réalisateur. "Le réalisateur Todd Philipps a présenté un personnage très connu qui est celui du Joker, campé par Joaquin Phoenix, sous un autre jour, en adaptant les précédentes versions de ce personnage interprétées par Heath Ledger ou Jack Nicholson, à sa propre vision et lui donnant un nouveau souffle, a-t-il fait remarquer à titre d'exemple. En outre, a poursuivi M.Gallaoui, le génie de Todd Phillips et de l’acteur principal a favorisé la création d’un nouveau sentiment du public vis-à-vis du Joker, perçu désormais comme une victime de la société plutôt qu'un méchant-psychopathe. Pour le critique de cinéma, des arts visuels et scénariste Driss El Kerri, la littérature, considérée comme le sommet du développement culturel, et le cinéma, comme une forme d’expression artistique moderne, doivent être aussi bien soutenus financièrement que critiqués d’un point de vue artistique. Lors de cette conférencedébat, les différents participants, professionnels et amateurs du cinéma, ont souligné le fait que le cinéma n'a cessé de prendre appui sur la littérature dans le but de s'irradier encore plus et de se charger en légitimité artistique. Bien qu'il soit récent, le 7éme art n'a cessé de prendre appui sur les œuvres littéraires, en tant que principales sources d'inspiration, ont-ils tenu à souligner, ajoutant que la transition d'un cinéma primitif vers un cinéma artistique s'est opérée à travers l'interprétation des grands textes qui ont marqué l'histoire de la littérature. Organisée par l'Association Agora pour les arts et D&R productions avec le soutien du ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports, en partenariat avec le Groupe OCP- site de Safi et l’Ordre des avocats de Safi, la 1ère édition du FICLS (25-31 octobre) propose un programme riche et varié notamment une compétition d'adaptations récentes, des projections de courts et longs métrages, une rétrospective des meilleures adaptations nationales et internationales, des conférences-débats, des rencontres et des master class, des hommages à des personnalités du cinéma et de la littérature, ainsi que des ateliers de formation au profit des jeunes de la province et des projections en plein air.

Lundi 28 Octobre 2019

Lu 1054 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.