Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Mise en garde des USA à la MINURSO




A l’approche de la fin du mandat de la MINURSO, l’administration Trump a, une  nouvelle fois, incité le Maroc et le Polisario à réaliser des avancées dans le processus de négociations. 
Rodney Hunter, le coordinateur politique de la mission des Etats-Unis à l’ONU, a affirmé, dans une intervention, le 29 août dernier, que son pays ne pourrait plus continuer à appuyer financièrement des opérations de paix des Nations unies en place depuis des décennies alors  qu’elles n’ont pas réalisé de progrès sur le terrain, ajoutant qu’«en théorie, ces missions soutiennent des solutions politiques, mais en réalité, elles perpétuent un statu quo». 
L’intervention de Washington vise essentiellement la MINURSO et la Force des Nations unies chargée du maintien de la paix à Chypre (UNFICYP), en service depuis 1964.  
La mise en garde de Rodney Hunter s’inscrit en droite ligne avec les menaces proférées par John Bolton, conseiller à la sécurité nationale de l’administration Trump et reprises par Niki Haley le 29 avril à l’occasion de son intervention au Conseil de sécurité suite à l’adoption de la résolution 2414. 






 

A.E.K.
Lundi 17 Septembre 2018

Lu 949 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés