Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Messi, star de Paris déjà couronnée à Reims


Même s'il n'a pas brillé durant la demi-heure passée sur le terrain, Lionel Messi a été le roi de la soirée à Reims, où il a été adoubé par les supporters pour ses grands débuts avec le Paris SG (2-0). Depuis plusieurs jours, l'effervescence régnait dans la Cité des Sacres à l'idée d'être le théâtre des premiers pas de "la Pulga" (la puce en espagnol) en Ligue 1. Et l'accueil réservé à la superstar argentine a été à la hauteur de l'énorme engouement qu'elle a suscité. Avant la rencontre pourtant, "Leo" Messi et les autres remplaçants parisiens ne se sont pas échauffés sur la pelouse comme le veut la tradition, mais dans les vestiaires, peut-être pour rester hermétiques à la folie ambiante dans les tribunes. A l'annonce des équipes, son nom, prononcé en dernier a été acclamé par presque tout le stade Auguste-Delaune, plein à craquer (20.525 spectateurs) pour l'occasion. Et lorsqu'il s'est rendu sur le banc de touche, où il s'est installé à côté de son compatriote Leandro Paredes, les supporters présents juste derrière ont fait clignoter les flashes pour le photographier ou le filmer. A la mi-temps, quand il se dirigeait vers le tunnel des vestiaires et qu'il était ovationné par les fans, il leur a adressé un pouce levé et un grand sourire, pour leur plus grand bonheur. Durant la mi-temps, il ne s'est pas échauffé sur la pelouse au contraire des autres joueurs de champ, laissant craindre qu'il pourrait ne pas jouer. Mais à la 58e minute, une clameur a retenti quand "la Pulga" est partie s'échauffer sur le bord du terrain. Et elle s'est nettement amplifiée cinq minutes plus tard lorsqu'il est revenu en courant vers le banc, signe qu'il allait entrer en jeu. Clin d'oeil du destin, c'est quand l'Argentin était en train de retirer sa chasuble, et que tout le stade n'avait d'yeux que pour lui, que Kylian Mbappé, au coeur d'une saga entre le PSG et le Real Madrid, s'est offert un doublé (63e). Messi est finalement entré en jeu à la 66e minute à la place de son grand ami Neymar, avec qui il a formé un duo prolifique durant quatre saisons au FC Barcelone (2013-2017). Les tribunes se sont alors embrasées et ont scandé "Leo Messi" à tue-tête pour ses premiers instants comme joueur du PSG. Dès que l'attaquant de poche a touché le cuir, des murmures sont descendus des tribunes. Il a d'abord joué en une touche, sans trop porter le ballon. Il a ainsi fallu attendre la 78e minute pour assister à son premier rush balle au pied sous le maillot parisien: après avoir intercepté le ballon, il s'est enfoncé plein axe avant de servir sur sa droite Mbappé, qui s'est infiltré dans la surface et a adressé un centre en retrait en direction de son coéquipier argentin, sans succès. Les deux stars, qui ont peutêtre disputé leur premier et dernier match ensemble si l'international français venait à quitter Paris, se sont beaucoup cherchées sur le terrain et ont souvent tenté de combiner, à l'image d'un nouveau centre en retrait du Français pour l'ancien Barcelonais dans le temps additionnel (90e+2). Après le coup de sifflet final, les deux joueurs se sont d'ailleurs donné une chaleureuse accolade avant d'aller, avec leurs coéquipiers, remercier les centaines de supporters qui avaient fait le court déplacement et qui se sont beaucoup fait entendre dans l'enceinte rémoise. Plusieurs joueurs champenois ont tenté d'échanger leur maillot avec Messi, mais il a poliment refusé. Il a toutefois accepté de poser pour une photo collector avec la fille du gardien Predrag Rajkovic dans ses bras. C'est cadeau.

Libé
Mardi 31 Août 2021

Lu 865 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 15 Octobre 2021 - 18:00 Mbappé de retour avec le PSG

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020








Flux RSS