Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Maroc et Chine, la main dans la main pour lutter contre le Covid-19




Maroc et Chine, la main dans la main pour lutter contre le Covid-19
 Le Maroc et la Chine coopèrent étroitement en matière de lutte contre la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19), a affirmé l'ambassadeur du Maroc en République populaire de Chine, Aziz Mekouar.
S’exprimant lors d’une rencontre diffusée mardi sur la chaîne de télévision "China-Arab TV", il a fait savoir que des vidéoconférences ont été organisées entre des médecins et des professionnels du secteur de la santé en Chine et leurs homologues marocains pour partager l'expérience chinoise dans la lutte contre le Covid-19 et communiquer autour des mesures déployées pour contrer la propagation de l’épidémie virale.
Le diplomate marocain a, de même, précisé que les échanges se poursuivent toujours entre les deux parties concernant l’étude de l’évolution de la situation épidémique.
Dans le cadre des efforts de mobilisation nationale entrepris par le Royaume pour contenir la propagation du Covid-19 et en application des Hautes instructions de SM le Roi Mohammed VI, l’ambassade du Maroc à Pékin, en coordination avec diverses autorités compétentes au Maroc comme en Chine, s'est mobilisée pour l'acquisition du matériel et des appareils médicaux auprès de la République populaire de Chine, a souligné Aziz Mekouar, notant que jusqu’à présent d’importantes cargaisons de matériels médicaux ont été envoyées au Maroc via quatre vols aériens.
Depuis le début de l'épidémie en Chine, l'ambassade du Maroc à Pékin a mis en place une cellule de crise au profit des membres de la communauté marocaine établie en Chine, a-t-il rappelé, ajoutant qu’une batterie de mesures a été prise pour accélérer le processus d'évacuation, vers le Royaume, des Marocains qui résidaient à Wuhan et dans la province de Hubei, en application des Hautes instructions Royales.
L’ambassadeur du Maroc à Pékin n’a pas manqué de mettre l’accent sur l’importance de l’expérience chinoise dans la lutte contre l’épidémie virale, mettant en exergue les actions entreprises par les autorités du pays en matière notamment d’isolement sanitaire et de distanciation sociale qui ont montré leur efficacité. Les citoyens chinois se sont conformés aux mesures entreprises par les autorités en vue de préserver la santé publique, a-t-il poursuivi.
Le responsable marocain a rappelé qu'il y a deux semaines, les rues de Pékin, qui compte pas moins de 20 millions d’habitants, étaient désertes et ses commerces fermés, avant que la situation ne revienne à la normale, tout en continuant à appliquer les mesures de prévention sanitaire, à savoir la prise de température à l'entrée des centres commerciaux et le respect de la distanciation sociale.
Il a également salué le civisme des habitants de la capitale chinoise, soucieux de respecter les mesures préventives qui ont fait leurs preuves en ce sens que le bilan des infections enregistrées à Pékin n’a pas dépassé les 500 cas. Et de conclure que le personnel de l’ambassade continue, durant cette période de confinement, d'assurer un suivi permanent de la situation de la communauté marocaine installée en Chine, tout en se conformant de manière stricte aux mesures de prévention en vigueur.

Brèves

Errachidia
Un total de 4.530 cours numériques pour l’enseignement à distance ont été produits par la Délégation provinciale de l’Education nationale à Errachidia, suite à la suspension des cours présentiels, dans le cadre des mesures préventives contre la propagation du nouveau Coronavirus (Covid-19).
Ces cours ont été diffusés sur les réseaux sociaux dans le cadre de l’interaction permanente avec les élèves, indique la Délégation provinciale, soulignant que 142 ressources numériques ont été produites et validées par le ministère de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.
La même source relève que la production de ces vidéos et ressources numériques intervient dans le cadre des mesures préventives visant à endiguer la propagation du nouveau Coronavirus, à protéger la santé des élèves et à les accompagner à travers l’enseignement à distance.

Benguérir 
La société civile de Benguérir a adhéré à une vaste campagne pour l'organisation de l'opération de retrait du soutien financier réservé aux salariés et employés indépendants touchés par la pandémie du nouveau coronavirus.
Ainsi, l'Association "Al Moubadara" pour la gestion des centres de proximité relevant de la commune de Benguérir a intensifié, en coordination avec les autorités locales, la présence de ses membres devant les agences de transfert d'argent et celles dédiées aux micro-crédits pour veiller à l'organisation de l'opération de retrait du soutien financier et à la sensibilisation quant à l'impératif d'éviter les rassemblements.
Cette initiative, qui a suscité un écho favorable auprès de la population, a permis aussi aux bénévoles d'assister les personnes qui trouvent des difficultés à accéder au portail pour remplir le formulaire dédié à cet effet.

Marrakech
A l'initiative de l'Association "Mekkil'", qui soutient actuellement les populations du monde rural en offrant des paniers alimentaires aux familles les plus démunies, des élèves vont bénéficier de recharges téléphoniques (1 recharge téléphonique = 100 DH/élève/ mois) afin de pouvoir suivre leurs cours en ligne.
Cette action ambitionne de soutenir l’assiduité scolaire et de contribuer à la lutte contre l’abandon scolaire en milieu rural, indique un communiqué de l'association, précisant que la première opération se déroulera au profit des élèves du douar Sraghna à Tassoultant, en collaboration avec l’Association Fath.
Selon l'association, il était indispensable de prendre les mesures nécessaires afin de permettre à ces jeunes en herbe de poursuivre leur scolarité, surtout qu'ils sont confinés chez eux, dans des zones qui ne bénéficient d'autre moyen d'accès à l'Internet que par le biais du téléphone.
Seront prioritaires dans le cadre de cette opération, les enfants scolarisés ayant des examens à passer, soit les niveaux de la 6ème année du primaire et ceux des collèges et lycées, a précisé la même source.

Mercredi 15 Avril 2020

Lu 358 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif