Libération


Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ligue des nations : Nouveau tournoi, avec vue sur l'Euro




Ligue des nations : Nouveau tournoi, avec vue sur l'Euro
Nouvelle venue sur la planète foot, la Ligue des nations qui débute le 6 septembre par un alléchant Allemagne-France à Munich, est un mini-championnat avec quatre divisions opposant, dans chacune d'elles, des nations européennes de niveau équivalent.
Disputée tous les deux ans, la compétition offre par ailleurs une porte d'entrée inédite pour l'Euro, avec quatre billets en jeu. Explications:
Cinquante-cinq équipes européennes sont réparties dans quatre ligues, selon leur niveau (coefficients UEFA). La Ligue A regroupe les douze meilleures nations; la Ligue B, les douze suivantes; la Ligue C, les quinze suivantes; la Ligue D, les seize dernières.
Chaque ligue est composée de quatre groupes de trois ou quatre équipes, qui s'affrontent en matches aller-retour, de septembre à novembre 2018 pour la première édition.
Le tirage au sort effectué en janvier a placé les champions du monde français dans le groupe 1 de la Ligue A avec l'Allemagne, sacrée en 2014, et les Pays-Bas.
Seule la Ligue A, celle des meilleures nations, met un titre en jeu, de manière honorifique : un tournoi final (demi-finales, match pour la 3e place, finale) mettra aux prises les quatre vainqueurs des poules, du 5 au 9 juin 2019.
Pour le reste, un système de montées et descentes a été élaboré par l'UEFA. Les équipes finissant à la dernière place des groupes au sein des ligues A, B et C sont reléguées en division inférieure. A l'inverse, celles qui terminent en tête dans les ligues B, C et D montent à l'échelon supérieur.
L'UEFA a décidé d'innover en ne faisant plus des traditionnelles phases éliminatoires, disputées de mars à novembre 2019, l'unique strapontin pour l'Euro-2020. Seulement vingt places seront délivrées par cette voie classique, aux deux meilleures équipes de chaque groupe. Les quatre places restantes sont distribuées plus tard, en mars 2020, pendant les barrages de la Ligue des nations.
Chaque ligue (A, B, C et D) organise ses propres barrages, soit deux demi-finales et une finale disputées en match simple (pas d'aller-retour).
En théorie, les équipes qui y participent sont celles qui ont fini, à l'automne, premières de leur groupe en Ligue des nations. A titre d'exemple, les barrages les plus relevés devraient ainsi opposer les leaders des groupes 1, 2, 3 et 4 de la Ligue A.
En pratique, certaines de ces nations auront déjà obtenu leur qualification via les éliminatoires de l'Euro. Dans ce cas, leur place de barragiste est remise au meilleur deuxième de la Ligue concernée.
L'UEFA a laissé quelques trous dans le calendrier international afin que les nations européennes puissent, notamment, se mesurer à des équipes d'autres continents.
Dans une logique différente, l'équipe de France a choisi d'affronter l'Islande à Guingamp le 11 octobre prochain, soit cinq jours avant son match retour de Ligue des nations contre l'Allemagne au stade de France.

Vendredi 31 Août 2018

Lu 391 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 19 Septembre 2020 - 19:45 Rude épreuve doukkalie pour le Raja et le Wydad

Vendredi 18 Septembre 2020 - 19:59 La Juve en quête d' un 10ème titre de suite

Vendredi 18 Septembre 2020 - 14:00 Roland-Garros rattrapé par la réalité du Covid-19