Aucun événement à cette date.



Lever de rideau à Rabat sur la 29ème édition du SIEL

L’UNESCO invitée d’honneur

Vendredi 10 Mai 2024

Le coup d'envoi de la 29ème édition du Salon international de l'édition et du livre (SIEL-2024), événement incontournable de la scène culturelle et littéraire marocaine, a été donné, jeudi à Rabat, par le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch.

La cérémonie d’ouverture de cet événement d’envergure, placé sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, a été marquée par la présence du ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, Mohamed Mehdi Bensaid, et d’une pléiade de personnalités politiques, diplomatiques, médiatiques et culturelles.

Dans une déclaration à la presse, M. Bensaid a indiqué que le SIEL représente non seulement une célébration du livre et de la lecture, mais également une occasion idoine pour l’ensemble des citoyens de découvrir de nouveaux horizons culturels.

"Le Salon international de l'édition et du livre joue un rôle essentiel dans l’industrie culturelle et de l’édition, mais aussi dans la sphère économique et sociétale", a-t-il affirmé, faisant remarquer que les participants à cette manifestation culturelle enregistrent, chaque édition, des ventes considérables de livres et gagnent en visibilité.

Après avoir souligné le soutien constant et direct apporté par son département en faveur de la lecture et du livre, M. Bensaid a rappelé que plusieurs autres salons culturels régionaux, nationaux et internationaux se tiennent à travers les différentes villes du Royaume.

Pour sa part, le directeur du Bureau régional de l’UNESCO pour le Maghreb, Eric Falt, s’est félicité du choix de l’organisation onusienne en tant qu’invitée d’honneur de cette nouvelle édition du SIEL, notant que "ce choix est une reconnaissance de notre travail et des liens qui nous unissent avec le Maroc".

"Les visiteurs auront l’occasion de découvrir dans l’agora de notre espace les différentes activités et actions que nous menons dans le domaine de la science, de la communication et de l’information, les sites du patrimoine de l'UNESCO, ainsi que les réserves de biosphère", a-t-il indiqué.

M. Falt a également fait savoir que l’espace de l’UNESCO abritera plus de 20 conférences durant ces dix jours du SIEL, expliquant dans ce sens que l’accent sera mis sur deux sujets très importants, à savoir l’intelligence artificielle et la jeunesse.

Organisée jusqu’au 19 mai par le ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication en partenariat avec la wilaya de la région de Rabat-Salé-Kénitra, la région de Rabat-Salé-Kénitra et la commune de Rabat, cette édition connaît la participation de 743 exposants représentant 48 pays, avec comme invitée d’honneur l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO).

A l’instar des éditions précédentes, le programme culturel du SIEL, qui offre un large choix d’activités réunissant des auteurs, des penseurs et des créateurs marocains et étrangers, vient confirmer la vocation du Maroc comme pays de rencontres, de dialogue et d’échanges culturels.

Quelque 241 activités culturelles rythmeront ainsi les journées du salon, à travers un programme riche et diversifié comprenant des conférences embrassant des thèmes comme l’Afrique multiple, les profils et les images, l’écriture du genre féminin et masculin, ainsi que les médias et la technologie, avec la participation d’une brochette d’écrivains, d’intellectuels et de poètes marocains et étrangers.

Bouillon de culture

Théâtre
 
L'atelier de théâtre du Centre d’éveil artistique et littéraire de Tanger présente, ce week-end, une pièce de théâtre de marionnettes, intitulée "L'importance du petit-déjeuner chez l'enfant et son rôle dans le processus d'apprentissage", sous l'encadrement de Widad Bourkadi.
Cette représentation met en lumière une sélection de créations des élèves de l'atelier, avec une mise en scène utilisant des techniques de montage pour une expérience immersive et éducative.
 
Séminaire
 
La Faculté des lettres et des sciences humaines (FLSH) de Tétouan organise, les 21 et 22 mai, un séminaire international sur "les interprétations et les études postcoloniales: cas d'Edward Saïd et d'Abdelkebir Khatibi", réunissant des experts, des critiques et des chercheurs du Maroc et d'ailleurs.
Cet événement abordera plusieurs questions, notamment la "lecture du texte littéraire", "le virage philologique de l'interprétation", "l'histoire et la production de savoir dans l'ère postcoloniale", "l'action culturelle du discours de critique artistique", "le discours colonial entre les approches d'Edward Saïd et d'Abd Al-Kabir Al-Khatibi", et "la dialectique du soi et de l'autre dans le discours orientaliste colonial".
 
Exposition
 
L'Institut français de Tanger accueille, du 8 juin au 2 juillet, l'exposition "Itinérance Anti-Atlas, teindre ses rituels", qui met en valeur un savoir-faire textile ancestral des artisanes marocaines de l’Anti-Atlas, la teinture végétale au henné.
Il s'agit d'un évènement immersif sur 5 mois (depuis le 13 février dernier) dans 5 différentes villes, à savoir Essaouira, Meknès, Casablanca, Rabat et Tanger, où le public pourra découvrir une exposition mettant en valeur les créations de teinture végétale par ces artisanes, mais aussi des vidéos, podcasts, défilé performance, ateliers numériques de réalité virtuelle et workshops retraçant un processus de création artisanal transmis de mère en fille par les gardiennes de cette tradition.

Libé

Lu 268 fois

Cinema | Livre | Musique | Exposition | Théâtre






Inscription à la newsletter