Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les précisions du ministère de la Réforme de l'administration et de la Fonction publique

Pas de projet de décret concernant les rémunérations des ministres et des secrétaires généraux ou d’annulation des concours de nominations aux postes de la haute fonction




Le ministère de la Réforme de l'administration et de la Fonction publique a réaffirmé son engagement à élaborer et mettre en œuvre les projets et les mesures de réformes en toute transparence et ce dans le cadre de la coordination gouvernementale et en concertation avec les partenaires sociaux.
En réponse à des allégations relayées récemment par certains médias concernant "nombre de projets de décrets préparés secrètement par le ministère et soumis au Conseil de gouvernement pour approbation", le ministère a nié catégoriquement ces rumeurs qui constituent "des informations erronées", précisant que ces médias prétendent, en se basant sur des sources anonymes (...) que les décrets en question visent à accorder aux ministres la liberté de nommer les secrétaires généraux et les directeurs centraux et à permettre aux ministres et aux hauts fonctionnaires de l'administration de s'enrichir".
Le ministère a également affirmé qu'"il n'existe aucun projet de décret concernant les rémunérations des ministres et des secrétaires généraux et que le concours de nominations aux postes de la haute fonction n'a pas été annulé, que ce soit au niveau du cabinet du ministre ou du chef du gouvernement ou encore au secrétariat général du gouvernement", notant qu’actuellement le ministère dispose uniquement des recommandations émises par le Forum national pour la restructuration de la haute fonction publique, tenu le 27 février dernier à Skhirat et qui concernent les domaines d'accès aux hautes fonctions, la professionnalisation de ces postes et les programmes contractuels.
De même, aucune de ces 45 recommandations ne contient un signe implicite ou explicite de l'annulation de la procédure de candidature et de compétition sur les postes de la haute fonction ou un signe concernant l'augmentation des salaires et des indemnisations, ajoute le communiqué.  
Dans le but d'approfondir la concertation et d'assurer un engagement optimal pour la mise en oeuvre de la réforme, le ministre a indiqué que les recommandations de ce Forum seront soumises à l'attention du Conseil supérieur de la fonction publique lors de sa prochaine session, eu égard à ses attributions consultatives qui permettent aux fonctionnaires d'exercer leur droit de prendre connaissance de l'ensemble des projets de lois et des décrets que le gouvernement proposera dans le cadre de la réforme du système de la fonction publique.
Le ministère, qui exécute le programme du droit d'accès à l'information, a également confirmé que la presse nationale constitue un partenaire clé dans les chantiers de réforme de l'administration, soulignant sa détermination à poursuivre l'interaction positive en toute transparence, en mettant ses services à la disposition de tous les médias, le but étant de contribuer à éclairer l'opinion publique nationale.

Mercredi 6 Juin 2018

Lu 783 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés