Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les e-cigarettes représentent un danger majeur pour la santé publique




Les cigarettes électroniques prisées par un nombre grandissant d'adolescents et de jeunes adultes représentent un danger majeur pour la santé publique, conclut un rapport du Médecin en chef des Etats-Unis (General Surgeon) présenté jeudi.
La publication de cette étude, la plus exhaustive effectuée à ce jour sur ce sujet par les autorités sanitaires fédérales, avec plus de 150 experts, intervient au moment où le vapotage atteint des proportions alarmantes parmi les jeunes.
"La consommation de cigarettes électroniques a explosé au cours des dernières années, augmentant de 900% parmi les lycéens de 2011 à 2015", souligne dans une préface au rapport le Médecin en chef, le Dr Vivek Murthy.
Citant des statistiques des Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC), le rapport indique que 16% des lycéens utilisaient des cigarettes électroniques en 2015, contre 13,4% l'année précédente.
"Tous les Américains doivent savoir que les cigarettes électroniques sont dangereuses pour les adolescents et les jeunes adultes", insiste-t-il.
"Tout usage du tabac, y compris les cigarettes électroniques, est un danger pour la santé, surtout pour les jeunes", ajoute ce responsable sanitaire estimant que "ce rapport procure aux parents et enseignants les faits sur la manière dont ces produits peuvent être nocifs pour la santé des jeunes".
Le rapport pointe que la nicotine, qui créé une forte dépendance à tout âge, a des effets durables particulièrement toxiques sur le cerveau en développement des jeunes.
Bien que les cigarettes électroniques soient moins nocives que les cigarettes traditionnelles chargées en goudrons, les auteurs de cette dernière étude ont également déterminé que les aérosols produits par le vapotage peuvent exposer passivement les autres à des substances chimiques potentiellement dangereuses.
Ces experts ont aussi noté que le vapotage était "fortement lié à l'usage d'autres produits du tabac chez les adolescents et jeunes adultes".
Le rapport du Médecin en chef critique également les publicités agressives de l'industrie des cigarettes électroniques, qui pèse 3,5 milliards de dollars, et insiste pour une stricte règlementation.

Mercredi 14 Décembre 2016

Lu 737 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.