Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les atouts et potentiel de la région Dakhla-Oued Eddahab exposés aux opérateurs économiques canariens

Une journée d’information inscrite dans le cadre du “Forum Dakhla-Canaries”




Des investisseurs et hommes d’affaires canariens ont été invités récemment à la Chambre de commerce de Las Palmas de Grande Canarie, à découvrir le grand potentiel de Dakhla-Oued Eddahab, une région voisine aux innombrables atouts et une terre d’investissement et de développement durable.
Une journée d’information organisée dans ce cadre a permis aux représentants des instances élues et des Chambres professionnelles ainsi qu’à des investisseurs étrangers qui ont monté des affaires dans la région de faire prévaloir les atouts majeurs de Dakhla Oued-Eddahab, qui se veut un carrefour incontournable entre le Maroc et l’Afrique et qui s’impose, de par sa position géostratégique, comme une zone productive dynamique en pleine mutation, grâce notamment à ses grandes potentialités dans plusieurs secteurs d’activité, dont les plus prospères sont l’agriculture, la pêche, le tourisme et les énergies renouvelables.
La région de Dakhla-Oued Eddahab, où l’agriculture se réduisait avant à de simples activités pastorales, peut se targuer aujourd’hui d’une production agricole à grande valeur ajoutée et des cultures de primeurs qui s’érigent en expérience pionnière sur l’étendue des provinces du Sud, ont souligné les participants.
Les périmètres irrigués d’Oued Eddahab, destinés essentiellement à la production de primeurs sous serres, constituent un exemple concret de la réussite des efforts de mise en valeur agricole des terres sahariennes, comme en atteste le chiffre d’affaires du secteur agricole au cours de la saison 2016-2017 qui a totalisé 864 millions de DH (MDH), dont 90 MDH de production végétale et 768 MDH de production animale.
Pour le secteur de la pêche, la région de Dakhla-Oued Eddahab peut se targuer d’avoir un littoral qui s’étend sur 667km, une baie de 400 km2, une biodiversité marine importante, outre un potentiel halieutique important représentant 65 % du potentiel national exploitable.
La production de la région en 2017 représente 47,13 % de la production halieutique nationale et 34,22 % de sa valeur.
Avec des plages illimitées, un ensoleillement tout au long de l’année, la région de Dakhla-Oued Eddahab est l’un des sites touristiques prisés pour les sports nautiques. En effet, la région jouit d’importantes potentialités touristiques qui attirent des voyagistes de toutes les  nationalités annuellement. La région dispose de 667km de côtes et d’une baie de 400km² permettant des activités de sports nautiques et d’écotourisme. La faune remarquable de la région est le dernier refuge des espèces rares. Dakhla compte aussi une réserve biologique de phoques moines à Guerguart et une autre réserve de gazelles Darcas ainsi que d’importants sites archéologiques comme les fossiles des montagnes d’Arguerguer et les vestiges archéologiques de Bir Anzaran.
Il est à signaler, par ailleurs, que Dakhla est parmi les villes les plus ventées et les plus ensoleillées du Royaume, des atouts qui feraient d’elle un des grands producteurs des énergies renouvelables, éoliennes et solaires.
Maria de la Salud Gil Romero, deuxième vice-présidente de la Chambre de commerce de Grande Canarie, s’est dite à ce propos “fortement impressionnée” par la qualité et le nombre de la délégation de la région de Dakhla-Oued Eddahab, ce qui prouve, a-t-elle dit, la ferme volonté qui anime les instances élues et les représentants des Chambres professionnelles et de la société civile pour aller de l’avant dans le partenariat entre les deux régions voisines.
Mme Gil Romero s’est dite aussi “réjouie” de voir un grand nombre de femmes de la région présentes lors de cette rencontre qui constitue, selon elle, une opportunité en or que les deux parties se doivent de saisir pour explorer et examiner tous les moyens susceptibles de favoriser des opportunités d’affaires.
Des investisseurs installés depuis des années à Dakhla ont exposé, pour leur part, leurs  projets réussis dans cette région où toutes les garanties sont données et toutes les facilités sont mises en oeuvre pour encourager tout porteur de projet.
Ils ont qualifié de décision judicieuse le fait d’avoir monté leur projet à Dakhla, région encore vierge et qui offre de grandes opportunités d’investissement dans un large éventail de secteurs, confortée en cela par sa proximité des îles Canaries.
Marco Antonio Cabrera Gil, PDG de l’International Business Club, a déclaré à la MAP, à ce propos, que cette journée d’information a levé le voile sur le potentiel grandiose dont dispose la région de Dakhla-Oued Eddahab.
“De par notre proximité, notre position géostratégique à la porte de l’Afrique et de l’Europe, nous sommes condamnés à collaborer et à explorer toutes les voies pour développer des affaires de part et d’autre”, a soutenu M. Cabrera Gil, qui s’est dit “réjoui” de participer à cette manifestation qui lui a permis de découvrir les atouts d’une région voisine.
Cette journée d’information s’inscrit dans le cadre du “Forum Dakhla-Canaries”, organisé autour du thème “La coopération culturelle et économique entre les deux régions: une réalité” à l’initiative de l’Association saharienne pour le développement durable et la promotion de l’investissement (ASDI) et la Fédération des hommes d’affaires du nord-ouest de l’île de Grande Canarie (FENORTE).

Mardi 8 Mai 2018

Lu 669 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés