Facebook
Rss
Twitter








Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les activités de la fondation, à vocation sociale et solidaire, profitent exclusivement aux enseignants, adhérents et à leurs familles

Youssef El Bakkali, président de la Fondation MohammedVI de la promotion des œuvres sociales de l’éducation-formation


Lors d’un entretien accordé à notre alter ego «Al Ittihad Al Ichtiraki», le président de la Fondation Mohammed VI de la promotion des œuvres sociales de l’éducation-formation, Youssef El Bakkali a mis en exergue la vocation sociale et solidaire de cette institution, en soulignant que les prestations fournies sont exclusivement destinées aux enseignants et à leurs familles. Réfutant catégoriquement les allégations selon lesquelles les activités de ladite fondation profitent au corps enseignant d’une manière sélective et sans être adhérentes, certaines personnes bénéficient avec leurs familles des prestations relatives aux loisirs et voyages notamment, jouissant ainsi de vacances dans les complexes touristiques dont dispose l’institution, en particulier « Zephyr », il a précisé que ces complexes, en vertu de la convention les liant à la Fondation, n’admettent que les réservations nominatives des adhérents pour leurs vacances scolaires, dont celles d’été, bien entendu. A ce propos, Youssef El Bakkali indique que ces mêmes adhérents demeurent toutefois parfaitement libres d’être accompagnés, durant leur séjour estival, d’amis ou de parents, l’obligation de figurer parmi les adhérents n‘étant nullement assignée à ces derniers. D’autre part, en réponse à l’interrogation posée par le quotidien «Al Ittihad Al Ichtiraki», se faisant l’écho de l’appréciation de certains adhérents, via les réseaux sociaux, du service «Nafida» qu’ils estiment ne pas répondre, comme escompté, aux attentes des bénéficiaires, le président de la fondation a exprimé son étonnement quant à ce constat. Il a ainsi souligné que la nouvelle formule de ce service se distinguait par des offres prenant en compte toutes les mutations accélérées de l’Internet. Par ailleurs, outre les prix préférentiels proposés aux adhérents en paiement des services Internet haut-débit auprès de toutes les sociétés de communication nationales, l’institution subventionne l’achat d’ordinateurs bureautiques ou portables à hauteur de 2.000 dirhams, subvention matérielle effective dont ont bénéficié au 9 juin de cette année plus de 13.500 adhérents en sus de celle relative à l’abonnement Internet qui compte 20.000 bénéficiaires. Evoquant la masse des adhérents, déjà très large et qui ne cesse de croître davantage, constituant une contrainte objective quant aux limites de la programmation des activités et prestations de la Fondation, Youssef El Bakkali rappelle que son institution regroupait, au départ, près de 437 mille adhérents sans compter les membres de leurs familles qui haussent l’effectif global des bénéficiaires à 1,6 million de personnes. Pour relever ce défi, a-t-il assuré, la planification de l’action de la Fondation s’appuie sur le principe « répondre par des solutions individuelles à des attentes collectives ». C’est ce qui conduit à la généralisation des prestations relatives au logement, à la santé, à la scolarité des enfants, aux loisirs, sports et voyages et à la culture. A cet effet, le plan décennal 2018- 2028 facilitera l’accès de l’ensemble des adhérents aux prestations sociales de la fondation, à travers toutes les régions du Royaume, a-t-il tenu à ajouter Là-dessus, outre l’action soutenue des différentes composantes de l’institution, visant à garantir la constance et la pérennité de ses prestations, du fait que celles-ci connaissent une grande affluence des enseignants et de leurs familles, l’équipe au gouvernail préconise un large éventail de projets prometteurs destiné essentiellement à la grande famille de l’éducation formation, dont notamment l’ambitieuse perspective d’ériger des hôpitaux régionaux dédiés particulièrement aux enseignants, réalisation dont la concrétisation sera lancée dès que sera ratifié par le Parlement le projet de révision de la loi de la fondation lui conférant l’attribution de créer des centres de santé et un organisme de crédits sociaux à même de financer les frais de faits imprévus. Dans l’attente de l’entrée en vigueur de cette loi, les structures de l’institution continuent de se déployer dans le cadre de son plan décennal en conduisant une multitude de chantiers socio-éducatifs tels que la création d’établissements d’enseignement préscolaire dans les régions les plus reculées, de centres culturels, de clubs socio-sportifs régionaux et de complexes d’estivage. Et d’énumérer les prestations de la Fondation déroulées au profit des 437 mille adhérents (effectif atteint vers la fin de l’an 2020), s’articulant autour de 4 domaines vitaux essentiels, à savoir le logement, la santé, l’éducation-formation et la culture et les loisirs et voyages. Ces services ont connu une progression qualitative notable depuis l’adoption du plan décennal de la fondation qui a été soumis à Sa Majesté le Roi Mohammed VI. Par ailleurs, dans le souci de satisfaire amplement les besoins des adhérents et répondre d’une manière optimale aux attentes et aspirations des enseignants et de leurs familles, l’action de la fondation se déploie tous azimuts en observant scrupuleusement et constamment le principe de l’égalité des chances qui se manifeste concrètement à travers tous les volets du champ d’action ciblé, englobant la totalité des adhérents quels que soient leur positionnement professionnel et leur situation géographique. En conclusion de l’entretien, le président de la Fondation Mohammed VI pour la promotion des œuvres sociales de l’éducation-formation a lancé un appel à l’adresse des adhérents les invitant à chercher toutes les informations ayant trait aux activités de leur institution auprès des sources officielles via son portail Internet et ses pages dans les réseaux sociaux de même qu’ils peuvent contacter, pour ce faire, les responsables en charge de la gestion de l’institution par téléphone ou en se rendant directement dans ses locaux dont les portes sont ouvertes en permanence ; tout cela pour éviter les nuisances qu’occasionnent les rumeurs et mystifications qui pourraient fallacieusement se propager portant atteinte à la crédibilité de leur fondation et la noblesse de ses desseins. 

​Repères

Pour rappel, voici quelques repères juridiques et institutionnels se rapportant à la Fondation, ses activités, son champ d’action et ses prestations mais aussi aux perspectives d’avenir de son action :
- Juillet 2000 : Sa Majesté le Roi Mohammed VI annonce, lors du discours Royal du Trône, la création de la Fondation Mohammed VI de la promotion des œuvres sociales de l’éducation-formation.
- Août 2001 : Promulgation de la loi 70.00, portant création et organisation de la fondation.
- Octobre 2001 : Sa Majesté le Roi nomme le président de la fondation en la personne d’Abdelaziz Meziane Belfkih.
- Avril 2002 : Constitution du comité directeur chargé d’administrer la fondation. Les membres de ce comité représentent les administrations publiques, les organisations syndicales les plus représentatives et les secteurs financier, économique et social. - Juin 2003 : Démarrage de l’activité et lancement des prestations.
- Mars 2010 : Promulgation de la loi 03-10 modifiant et complétant la loi 70.00. Révision de la loi 70.00 par la loi 03.10 portant sur : - l’élargissement des missions de la fondation à la promotion de l’enseignement préscolaire - l’amélioration du mécanisme de prévoyance sociale - la création de sociétés ou filiales ayant pour objet la réalisation des objectifs de la fondation et le développement de ses missions dans le domaine social, culturel et de santé
- Avril 2018 : Nomination par Sa Majesté le Roi Mohammed VI de M. Youssef El Bakkali en tant que président de la Fondation.
- Juillet 2021 : Adoption du projet de loi N°79.19 modifiant et complétant la loi N°73.00 portant création et organisation de la Fondation Mohammed VI de promotion des œuvres sociales de l’éducation-formation.

Rachid Meftah
Lundi 19 Juillet 2021

Lu 329 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 24 Septembre 2021 - 18:20 La réadmission a un coût

Vendredi 24 Septembre 2021 - 18:00 Main basse sur la mairie de Rabat

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020



Flux RSS