Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les Etats-Unis livrent 1.6 million de doses de vaccin Pfizer au Maroc


Libé
Dimanche 30 Janvier 2022

Les Etats-Unis ont livré au Maroc, samedi à Casablanca, le 2ème  lot de vaccins des deux envois expédiés cette semaine, totalisant 1.6 million de doses du vaccin anti-COVID-19 Pfizer, et ce, à travers le programme COVAX, une initiative mondiale qui vise à assurer une distribution équitable des vaccins.


Ce don s'ajoute à la récente livraison de sept congélateurs spécialement équipés au Maroc, et qui ont augmenté la capacité du ministère de la Santé et de la protection sociale en matière de stockage des vaccins anti-COVID-19.


Ces congélateurs, fournis par l'USAID en coordination avec l’UNICEF, disposent d’une capacité de stockage de plus de 2 millions de doses de vaccins – ce qui représente 45% de la capacité du Maroc en matière de stockage en chaine ultra-froid.

"Les États-Unis sont engagés dans la lutte mondiale contre la pandémie COVID-19, en mettant un arsenal de vaccins à la disposition du monde et en travaillant en étroite collaboration avec des alliés clés tels que le Maroc, pour les aider à se reconstruire et à émerger encore plus forts", a indiqué le chargé d’affaires auprès de l’ambassade des Etats-Unis à Rabat, David Greene.

"Pour chaque vaccination que nous avons administrée aux Etats-Unis jusqu’à présent, le peuple américain offre actuellement trois doses aux autres pays. Pour sauver des vies partout dans le monde, reconstruire l’économie mondiale et enrayer la menace que représentent les nouveaux variants, nous devons vacciner le plus grand nombre de personnes possible et le plus rapidement possible".


Le chargé d’affaires a assisté à la livraison des doses de vaccin au centre de stockage principal du Maroc à Casablanca aux côtés de responsables du ministère de la Santé. Ce don s’ajoute à la livraison de 850.000 doses du vaccin Pfizer en octobre et à la livraison de 300.000 doses du vaccin à usage unique Johnson & Johnson en juillet dernier
 Avec une contribution de 4 milliards de dollars à travers l’USAID, les Etats-Unis sont le plus grand donateur de l’initiative mondiale COVAX, qui vise à assurer une distribution équitable des vaccins.

A ce jour, le gouvernement des Etats-Unis a fourni plus de 290 millions de doses de vaccins à plus de 100 pays dans le besoin, et met à la disposition de 92 pays et économies à revenu faible ou intermédiaire, ainsi qu’à l’Union Africaine, plus d’un milliard de doses du vaccin Pfizer.

Divers

Traitement prometteur 
          

La thérapie par cellules souches (SCT) constitue une option de traitement prometteuse pour les patients atteints du Covid-19 qui représente actuellement un défi scientifique et médical majeur.


La SCT semble non seulement apporter un grand préventif pour éviter de contracter le Covid-19 mais peut également être curative compte tenu de l'immunomodulation et de l'effet protecteur contre l'inflammation et la fibrose pulmonaire, a indiqué une nouvelle étude menée par un groupe de chercheurs marocains.


Il s'agit d'une étude rétrospective, évaluant les dossiers de 93 patients dont 43 ont bénéficié de la SCT à l'Hôpital universitaire international Cheikh Khalifa de Casablanca sur une période de trois ans entre 2019 et 2021, alors que les 50 patients restants n'ont pas bénéficié de la SCT.


Une enquête a été réalisée à l'aide d'un questionnaire lors d'entretiens individuels et comprenait des questions relatives au SCT : indications, effets secondaires et son efficacité subjective, ainsi que des questions concernant leur maladie Covid-19, y compris la gravité et l'adoption des gestes barrières.

Les données ont ensuite été analysées via des logiciels spécialisés. "Les 50 patients n'ayant pas bénéficié de la SCT et deux des patients l'ayant subie ont été contaminés par le SARS-CoV2", fait savoir l’étude, ajoutant que parmi les patients infectés, 29 étaient présentaient des maladies chroniques.


Le SCT, par sa capacité à prévenir, limiter ou réparer les lésions tissulaires du corps humain, pourrait donc s'avérer être un candidat potentiel dans la lutte contre le Covid-19, ce virus qui représente encore un mystère scientifique et médical, relève l’étude.




Lu 662 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020











Flux RSS
p