Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les 9 meilleurs aliments pour combattre l'allergie aux pollens




Depuis quelques jours, les pollens de bouleau sont de sortie ! Et si, cette année, vous décidiez de prendre le dessus sur votre allergie saisonnière en modifiant le contenu de votre assiette ? Voici 9 aliments qui vont vous aider à beaucoup moins éternuer pendant la saison des pollens.

L'allergie au pollen peut se manifester de plusieurs manières selon votre degré de sensibilité et le niveau d’exposition:
• crises d’éternuement
• nez qui gratte, parfois bouché ou qui coule clair
• yeux rouges, qui démangent ou qui larmoient.

S'ajoutent parfois à ces symptômes les plus répandus une respiration sifflante, une toux, des poussées d’eczéma, de l’urticaire de contact, un état de fatigue générale et des difficultés de concentration.

La bonne nouvelle, c'est qu'il est possible d'atténuer les symptômes de ces allergies saisonnières en ajoutant certains aliments à vos menus quotidiens. Des aliments "antihistaminiques" naturels, qui permettent de combattre l'allergie en bloquant la sécrétion d'histamine (la substance que votre organisme fabrique lorsqu'il réagit en présence des pollens). Découvrez les principaux aliments anti-allergiques dans ce diaporama.

1 - L'ortie
Impossible de parler des aliments antiallergie sans évoquer l'ortie. Cette dernière contient de l'histamine, la substance que votre organisme fabrique lorsqu'il réagit à la présence d'un allergène. Prendre des tisanes d'ortie sur le long cours permet de transformer le terrain allergique et d'acquérir une tolérance. Au printemps, vous pouvez aussi manger ses petites pousses dans une soupe car elles sont très riches en vitamine C. Mais attention de bien consommer l'ortie cuite pour éliminer l'acide formique contenu dans les poils des feuilles. 2-

2-Le persil
Le persil, très riche en vitamine C lorsqu'il est frais (et non déshydraté), inhibe la production d'histamine. Au printemps, consommez-le par exemple dans un taboulé. Mais attention, c'est aussi un diurétique. Donc avant d'en saupoudrer tous vos plats, si vous prenez un médicament qui contient déjà un diurétique (en cas d'hypertension par exemple) parlez-en à votre médecin.

3- Les brocolis
Ils sont doublement doués pour réduire les symptômes de l'allergie. D'abord, ils sont riches en vitamine C, qui a une action antihistaminique naturelle en bloquant la sécrétion de l'histamine par les globules blancs. Ensuite, ce sont des crucifères, une famille d'aliments qui aide à dégager les voies respiratoires du mucus qui les encombre.

4- L'ail et les oignons
La quercétine est une autre arme secrète qui aide à combattre les allergies en agissant comme un antihistaminique. Les oignons et l'ail sont bourrés de quercétine... tout comme les pommes. Mais attention aux pommes si vous êtes allergique au pollen de bouleau car il y a souvent une allergie croisée entre l'un et l'autre.

5- Les feuilles de chou
Les belles feuilles vertes du chou kale (très à la mode mais pas toujours facile à trouver), et du chou frisé sont extrêmement riches en caroténoïdes, bien utiles pour soulager les symptômes de la rhinite allergique. Pour augmenter la quantité de caroténoïdes absorbée par votre organisme, accompagnez vos feuilles de chou d'un corps gras. En les faisant revenir quelques minutes dans de l'huile d'olive par exemple.

6- Le raisin noir et le cassis
Ce qui donne la belle couleur pourpre à ces fruits est un polyphénol appelé resvératrol. Des études ont montré que ce phytonutriment diminuait la réaction allergique.

7- L'ananas
Ce fruit tropical contient une enzyme appelée bromélaïne, qui est un puissant antiinflammatoire mais qui est aussi connu pour soulager les sinus irrités par l'allergie respiratoire. L'ananas est aussi une excellente source de vitamine C. Pour en récolter le maximum de bénéfices, mangez l'ananas frais plutôt qu'en conserve.

8-Les agrumes
Oranges, pamplemousses et autres agrumes sont riches en vitamine C et, on vous l'a déjà dit pour le brocoli, la vitamine C aide non seulement à lutter contre la fatigue provoquée par l'allergie mais elle bloque la sécrétion de l'histamine par les globules blancs.

9-Le chocolat
Comme le raisin noir, le cacao a la propriété de lutter contre les symptômes allergiques, en réduisant le taux d'anticorps stimulés par l'immunoglobuline E. Pou profiter au maximum de ses bienfaits, il vaut mieux le consommer cru.

Libé
Dimanche 25 Avril 2021

Lu 450 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.


Flux RSS