Libération


Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le temps passé devant un écran a un impact sur le développement des enfants




Le temps passé devant un écran a un impact sur le développement des enfants
Les enfants qui utilisent des smartphones, des tablettes ou d'autres gadgets de ce type pendant plus de deux heures par jour se comporteraient plus mal à partir de l'âge de cinq ans, selon une nouvelle étude. Des scientifiques de l'université d'Alberta ont étudié plus de 2.400 familles et ont découvert que les enfants qui passent trop de temps devant des écrans seront plus enclins à avoir des problèmes comportementaux plus tard.
Les enfants âgés de trois ans passaient en moyenne une heure et demie par jour devant un écran, et ce chiffre se réduisait pour les enfants de cinq ans. Les chercheurs ont découvert que le temps devant un écran avait un « impact significatif » sur le développement des enfants. Ils ont en effet sept fois plus de risques de développer un trouble de l'attention.
Selon les chercheurs, ce temps passé devant un écran pourrait avoir un effet négatif sur le comportement des enfants, plus que leur durée de sommeil ou le niveau de stress de leurs parents, car cela occupe un temps qu'ils pourraient consacrer à des activités plus saines, telles que le sport, le sommeil, ou la vie sociale. Ils recommandent donc de limiter le temps devant un écran à un maximum d'une demi-heure par jour.
Le Dr Piush Mandhane a expliqué au Daily Mail le lien entre le temps passé devant un écran et la qualité du sommeil. « Développer une habitude de sommeil régulière et constante en limitant le temps devant un écran est important pour la croissance, le développement et le comportement. Dans une autre analyse, nous avons découvert que les enfants qui regardaient des écrans plus de deux heures par jour avaient 65% de risques en plus de dormir moins de dix heures par nuit », a-t-il expliqué.

Vendredi 26 Avril 2019

Lu 393 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 17 Septembre 2020 - 17:55 Oubliez les boissons gazeuses !

Dimanche 13 Septembre 2020 - 18:00 Des mammouths sous l’aéroport de Mexico