LibéSport








Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le six sur six du Onze national

Mercredi 17 Novembre 2021

Dans un match sans réel enjeu, Ryan Mmaee et Ayoub El Kaabi ont brillé par leur complémentarité

Mettez-les dans un glaçon pour qu’ils restent au frais jusqu’à la prochaine Coupe d’Afrique des nations (du 9 janvier au 6 février 2022). Dans un match sans réel enjeu, le Maroc étant déjà qualifié pour les barrages de la Coupe du monde prévue l’automne prochain au Qatar, Ryan Mmaee et Ayoub El Kaabi, la paire d’attaquants titularisée par Vahid Halilhodzic, ont assuré l’essentiel contre la Guinée (3-0) au Complexe sportif Prince Moulay Abdellah de Rabat. Ils ont aussi confirmé leur grande forme et influence sur le rendement de l’équipe nationale.

Le duo a apposé sa griffe sur le match, dans le sens de la signature comme de la férocité. A chacune de leurs actions, on avait l’impression que quelqu’un avait appuyé sur la touche avance rapide. La première fois, c’est le flair de Ryan Mmaee qui a éclaté aux yeux des observateurs. L’intelligence de jeu de l’avant-centre du club hongrois de Ferencváros (16 matchs, 9 buts et 5 passes décisives) lui a permis d’anticiper le coup de tête en profondeur de Barkok, pour prendre de vitesse la défense adverse et provoquer un penalty qu’il a réussi à convertir avec sang froid et précision (21’). Il avait des fourmis dans les jambes, ça se sentait, et son doublé récompense son investissement de tous les instants.

Sur le second but, d’une remise millimétrée, El Kaabi offrait le ballon à Mmaee aux abords de la surface de réparation. Tempo parfait, justesse irréprochable et frappe précise, Mmaee nettoyait la lucarne guinéenne (27’). Au retour des vestiaires, l'avant-centre de 24 ans a renvoyé la politesse à El Kaabi. L’ex-Wydadi a profité d’un service parfait en profondeur de son coéquipier pour ajuster le portier d’un ballon placé du gauche à ras de terre (60’).

Certes, la signature du duo n’est pas seulement statistique, mais leur titularisation est un gage d’efficacité. Surtout depuis l’arrivée de Mmaee au sein de la sélection. Celui qui est passé par toutes les équipes nationales de jeunes en Belgique, en est à quatre réalisations en sept sélections avec le Maroc. En 15 rencontres avec le maillot de l’EN, Ayoub El Kaabi a, quant à lui, trouvé le chemin des filets à sept reprises. Mais son bilan statistique n’a décollé que récemment. La bonne passe du pensionnaire de Hatayspor en Turquie (5 buts et 1 passe décisive en 11 matchs) a coïncidé avec la décision prise par le sélectionneur bosnien de l’associer sur le front de l’attaque marocaine à Ryan Mmaee. Et depuis, ils ne cessent de nous surprendre, surtout qu’ils ont autant d’influence l’un sur l’autre, qu’à eux deux sur le reste de l’équipe.

Car la véritable signature du duo, que beaucoup de monde va nous envier, de plus en plus, c’est d’abord sa capacité à allumer la lumière quand il fait nuit pour les autres. A la fois par sa manière de susciter du mouvement, mais aussi d’annoncer à tout le monde que le ballon n’était pas un ennemi mais un précieux ami. Mais entre les moments où la paire d’attaquants a décidé de se mettre en action face à des Guinéens trop inoffensifs pour bousculer l’équipe nationale, on aura passé du temps à les attendre, à s’ennuyer un peu, parfois beaucoup et à compter les occasions sur les bouts des doigts de la moitié d’une main, reflet d’une équipe qui aura laissé la plupart du temps le porteur se débrouiller seul, sans solutions ni mouvements autour de lui.

Mais au bout du compte, l’EN a bouclé son groupe invaincue et loin devant la meute et le système en 4-4-2 avec un milieu en losange aura été la grande avancée de la deuxième partie de l’année 2021 de Vahid Halilhodzic, sans oublier bien évidemment une paire d’attaquants de feu. “Je suis content de la complicité entre Mmaee, El Kaabi et d’autres joueurs. J’espère que les choses continueront ainsi. Je suis fier de cette sélection que je félicite», s’est réjoui le sélectionneur national Vahid Halilhodzic à qui l’on doit cette formidable trouvaille formée par le duo Ryan Mmaee et Ayoub El Kaabi. 

Chady Chaabi

Lu 1563 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile







L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          

Inscription à la newsletter