Libération


Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le réchauffement climatique rend les araignées plus agressives




Le réchauffement climatique rend les araignées plus agressives
Les conséquences du réchauffement climatique sont déjà nombreuses, mais une autre vient s’y ajouter. En effet, d’après une récente étude, cela pourrait rendre les araignées plus agressives en réponse aux conditions météorologiques.
Pourquoi ?
Les tempêtes tropicales sont de plus en plus violentes avec le réchauffement climatique. D’après les scientifiques, seules les araignées les plus agressives peuvent y survivre, ce qui ensuite transmettrait ce gène aux prochaines générations.
De quelles araignées parle-t-on ?
Ici, on parle des Anelosimus studiosus, une espèce d’araignée qui vit en Amérique du Nord et du Sud. Cette espèce est souvent touchée par des tempêtes parfois violentes. Elles vivent en colonies dans des toiles en trois dimensions et qui peuvent contenir jusqu’à 100 femelles. Certaines araignées sont plus agressives que d’autres mais ont tendance à influencer le comportement global de la colonie.
Des araignées agressives ?
Une araignée agressive va être plus rapide pour se défendre mais également pour attaquer. C’est surtout sur l’attaque qu’elles se démarquent, puisqu’elles n’attaquent pas que des proies classiques comme des petits insectes, mais elles peuvent aussi se retourner contre leur propre colonie et pratiquer du cannibalisme. Ce comportement est de plus en plus commun lors de tempêtes violentes dues au réchauffement climatique.
D’après l’étude, les araignées femelles n’auraient aussi pas le temps de s’occuper de leurs bébés, les forçant à développer des capacités de survies accrues.

Mardi 27 Août 2019

Lu 140 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 17 Septembre 2020 - 17:55 Oubliez les boissons gazeuses !

Dimanche 13 Septembre 2020 - 18:00 Des mammouths sous l’aéroport de Mexico