Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le projet d’aménagement hydro-agricole du Saïss reçoit le prix EBRD Sustainability awards




Le projet d’aménagement hydro-agricole du Saïss reçoit le prix EBRD Sustainability awards
Le Maroc a remporté le prix “EBRD Sustainability awards 2018” dans la catégorie changements climatiques pour le projet de sauvegarde de la plaine irriguée du Saïss, financé par la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD), indique le ministère de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts dans un communiqué.
Le Prix a été remis au Secrétaire général du département de l’Agriculture, Mohammed Sadiki, lors d’une cérémonie organisée jeudi en marge des Assemblées générales de la BERD qui ont eu lieu à Amman, en Jordanie du 8 au 10 mai courant.
Ce couronnement constitue une reconnaissance de la qualité des politiques publiques du Royaume du Maroc, mais surtout, à travers ce projet qui traduit l’esprit du Plan Maroc Vert, une reconnaissance des efforts et de l’engagement du département de l’agriculture, pour asseoir les bases d’une agriculture pérenne et durable qui s’adapte aux changements climatiques, ajoute le communiqué.
Le projet de sauvegarde de la plaine irriguée du Saïss a été sélectionné par un jury indépendant, parmi 55 projets en compétition dans la catégorie changements climatiques.
Le montage réfléchi et intelligent de ce projet, réalisé en partenariat avec la BERD au lendemain de la COP22, qui a placé l’agriculture au centre des négociations internationales, a permis de décrocher un don du Fonds Vert Climat.
Situé dans la région de Fès-Meknès, le projet d’une superficie de 30.000 ha, devrait bénéficier à plus de 7.000 exploitations. Il a nécessité un investissement de l’ordre de 5,8 milliards de dirhams, financé à hauteur de 15 millions d’euros par l’Etat marocain, un don saoudien (FDS) de 80 millions d’euros, un prêt de la BERD à hauteur de 120 millions d’euros associé à un don de 3,45 millions d’euros. Ce financement est complété par un don de 32 millions d’euros du Fonds Vert attribué pour la pertinence du projet pour asseoir les bases d’une résilience du secteur agricole.
Ce méga-projet d’aménagement hydro-agricole vise la mise en place d’un système de transfert d’eau à partir du barrage Mdez dans la province de Sefrou, pour la mise en valeur agricole de la plaine de Saïss en utilisant des techniques modernes pour installer un système d’irrigation économe en eau sur plus de 30.000 ha. Il assurera, par ailleurs, la protection des ressources hydriques souterraines de la plaine en comblant le déficit hydrique actuellement évalué à près de 100 millions de m3 par an.

Samedi 12 Mai 2018

Lu 334 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés