Facebook
Rss
Twitter








Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le président du conseil de la préfecture de Skhirat-Témara se fait indûment vacciner

Les autorités locales ouvrent une enquête sur Zouhair Zemzami et le PPS le suspend


Le président du conseil de la préfecture de Skhirat-Témara se fait indûment vacciner
Une enquête a été ouverte mercredi pour déterminer les circonstances entourant la vaccination de Zouhair Zemzami, président du conseil de la préfecture de Skhirat-Témara contre la Covid-19, alors qu’il ne fait pas partie des catégories prioritaires devant bénéficier de la campagne nationale de vaccination, a indiqué la wilaya de la région de Rabat-SaléKénitra. Les mesures disciplinaires et juridiques nécessaires seront prises à l'encontre de toute personne impliquée dans la facilitation de cette vaccination en dehors des conditions en vigueur, a précisé la wilaya dans un communiqué.

Le parti sous les couleurs duquel ledit président a été élu, à savoir le Parti du progrès et du socialiste (PPS), a annoncé, mercredi, l'avoir suspendu pour avoir indûment bénéficié du vaccin contre la Covid-19. "Etant donné que les faits constituent une grave atteinte aux valeurs de citoyenneté et d’éthique que tout responsable, notamment un élu et président du conseil de la préfecture, est tenu à respecter, le bureau politique du PPS annonce la suspension des activités de l’intéressé dans toutes les instances du partis, dont il est membre, et ce dans l’attente des résultats de l’enquête ouverte par les autorités compétentes et de la décision que prendra la commission nationale de contrôle politique et d’arbitrage du parti après saisie de l’affaire, conformément aux statuts du parti", souligne le bureau politique du PPS dans un communiqué. Pour sa part, le directeur général de la sûreté nationale a ordonné la suspension provisoire de travail d'un commandant de la paix qui occupe le poste de chef du corps urbain du district provincial de sûreté de la ville de Berrechid, après que celui-ci ait bénéficié du vaccin anti-Covid-19 en dépit du fait qu'il ne remplit pas la condition de l'âge établie par les autorités compétentes.

Un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) indique qu'une enquête minutieuse a été ouverte pour déterminer les tenants et aboutissants de la réception par ce responsable sécuritaire de la première dose du vaccin malgré le fait qu'il ne remplit pas la condition relative à l'âge, précisant que la personne concernée n'a pas atteint l'âge de 45 ans requis par les autorités publiques. L'enquête vise également à identifier les manquements éventuels qui auraient facilité ce dépassement professionnel, conclut le communiqué. A signaler, par ailleurs, qu'une enquête a été ouverte pour élucider les circonstances entourant la vaccination d'une personne non-prioritaire contre le Covid-19 au siège de la préfecture d'arrondissements d'Al Fida-Mers Sultan, indique mercredi la wilaya de la région de Casablanca-Settat dans un communiqué.

Selon les données préliminaires, la personne en question, qui ne fait pas partie des catégories ciblées actuellement par la campagne nationale de vaccination contre la Covid19, a reçu la première dose du vaccin lors de l'opération de vaccination des membres des autorités publiques concernés par l'étape actuelle de la campagne organisée récemment au siège de la préfecture d'arrondissements d'Al Fida-Mers Sultan, précise-t-on de même source.

Les mesures disciplinaires et judiciaires nécessaires seront prises à l'encontre de toute personne impliquée dans la facilitation de cette vaccination en dehors des conditions en vigueur, conclut le communiqué.

Libé
Jeudi 4 Février 2021

Lu 215 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 23 Septembre 2021 - 20:01 Alger en perte d’altitude

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Dans la boutique

Flux RSS