Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le peuple marocain dit non aux exactions israéliennes et à la compromission américaine


L’USFP aux premiers rangs des manifestants



En cette fin de matinée du dimanche 20 mai, les principales artères de Casablanca ont été témoin d’une marche de solidarité à laquelle ont massivement participé plusieurs milliers de personnes. Ces hommes et femmes, de tout âge et de toutes conditions, acquis à la cause palestinienne, agitaient des drapeaux et portaient des pancartes, tout en scandant à gorge déployée des slogans, pour crier leur indignation contre les massacres perpétrés à la frontière de la Bande de Gaza. Indignation partagée par l'Union socialiste des forces populaires ; preuve en est, la présence remarquée de plusieurs militantes et militants, à leur tête, les membres du Bureau politique en réponse à l’appel de soutien lancé par le parti il y a quelques jours.

​Justement, c’est la transgression de ces droits et la violation de toutes les lois et conventions internationales qui sont à l’origine de la manifestation. En l’occurrence, les exactions dont Gaza fait l’objet depuis plusieurs semaines que l’on peut qualifier de crimes de guerre dont le point d’orgue fut atteint, lorsque l’armée israélienne a tiré à balles réelles sur les manifestants palestiniens, faisant plus de 60 victimes, dont des mineurs.

Cette participation revêt une importance symbolique. Elle traduit la position centrale que représente la cause palestinienne pour l’USFP. A l’instar de ce qu’il en est pour les différentes composantes du Collectif marocain de solidarité, initiateur de l’évènement qui regroupe l’USFP,  l'Istiqlal, Al Adl Wal Ihsane, le Mouvement pour la Oumma, ainsi que le Collectif marocain pour la Palestine et contre la normalisation, composé de pas moins de 11 associations dont la vocation première est de défendre les droits de l'Homme.

A l’origine de ces heurts, le transfert de l’ambassade américaine de Tel-Aviv à Al Qods. Le tout avec la compromission flagrante du président Donald Trump.
La marche de Casablanca qui vient s’ajouter à d’autres manifestations organisées à travers le monde, a démontré, si besoin en est, la solidarité inébranlable et l’indéfectible attachement du peuple marocain à la cause palestinienne.
 

Chady Chaabi
Lundi 21 Mai 2018

Lu 1012 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés