Libération


Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le hooliganisme gâche le spectacle de la Coupe du Trône




Le Moghreb de Fès s’est qualifié pour la finale de la Coupe du Trône de football (2015-16), après son nul 1-1 sur la pelouse de l’Ittihad de Tanger (aller: 0-0), mercredi soir lors de la deuxième demi-finale retour.
Les locaux ont ouvert le score par le biais d’Ismail Belamaalem sur penalty (49è minute), alors que le MAS a égalisé grâce à Djiji Gouza, également sur penalty (78è).
A l’issue de cette demi-finale, des actes de hooliganisme ont été perpétrés par des surexcités qui ont gâché la fête. Des soi-disant supporteurs de l’IRT s’en sont pris au public du MAS, avant de semer le désordre aux abords du Grand stade.  Les services de la préfecture de police de Tanger ont arrêté 23 personnes, dont 9 mineurs, pour leur implication présumée dans des actes de violence et de hooliganisme.
Les actes de vandalisme ont causé des dommages à 7 véhicules des forces de l’ordre et à 12 voitures particulières à cause de jets de pierre, et fait huit blessés plus ou moins graves parmi les éléments de la force publique, précise un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).
Les soins nécessaires ont été dispensés aux blessés, tandis que les mis en cause majeurs ont été placés en garde à vue et les mineurs sous surveillance, pour les besoins de l’enquête menée par le service préfectoral de la police judiciaire de Tanger sous la supervision du Parquet général compétent, ajoute-t-on.
Par ailleurs, l’Olympic de Safi a validé, dans l’après-midi, le premier billet pour la finale, en s’imposant aux tirs au but (3 à 0) sur la pelouse du Difaa El-Jadida, au stade El Abdi.
Les Mesfiouis, battus à l’aller (1 à 0), se sont rattrapés au temps réglementaire de cette rencontre grâce à la réalisation de Hamza Goudali, à la 38è minute de jeu.
Lors du match aller, le 19 octobre dernier, Difaa El-Jadida s’était imposé à Safi (0-1) sur un but de l'Ivoirien Bassiriki Ouattara.
Pour rappel, la finale se jouera le 18 novembre au stade Cheikh Laghdef à Laâyoune.

Vendredi 4 Novembre 2016

Lu 638 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 23 Septembre 2020 - 20:56 WAC-Raja, un choc déterminant dans la course au titre

Lundi 21 Septembre 2020 - 18:20 Tadej Pogacar bouscule l'histoire du Tour de France

Lundi 21 Septembre 2020 - 18:19 Premier League: Liverpool mate Chelsea