Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le gouvernement submerge les citoyens d’illusion

Driss Lachguar présidant la séance d’ouverture du Congrès provincial USFP/Moulay Rachid-Sidi Othmane


Mourad Tabet
Lundi 19 Février 2024

Le gouvernement submerge les citoyens d’illusion
Le Premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachguar, a présidé la séance d’ouverture du Congrès provincial USFP/Moulay Rachid-Sidi Othmane tenu samedi dernier au Complexe Moulay Rachid à Casablanca et placé sous le thème «Pour l’implication de la population dans la concrétisation des valeurs citoyennes et sociales».

 Au début de son discours, le dirigeant ittihadi a mis l’accent sur la principale préoccupation du peuple marocain et de tous ceux qui sont imprégnés de valeurs humaines dans le monde entier, à savoir la question palestinienne et les images déchirantes des femmes, des enfants et des personnes âgées tués et affamés au vu et au su de tout le monde.
L’USFP est bien évidemment favorable à toute stratégie appropriée visant à lutter contre la sécheresse et à préserver le droit à l'eau de tous les Marocains
 «N'est-il pas temps de secourir ces femmes et de répondre favorablement à cet enfant qui lance désespérément : aidez-nous !», s’est interrogé Driss Lachguar, soulignant que «la situation est extrêmement grave face à l’inaction de la communauté internationale».
Il a indiqué que la rencontre qu'il a eue avec le président du Conseil national palestinien, Rauhi Fattouh, samedi dernier au siège central du parti à Rabat, avait pour objectif d’accorder les violons lors du Congrès de l'Internationale socialiste qui aura lieu à Madrid.
Un séisme a secoué récemment le monde du football marocain et nous appelons à mettre fin à l’instrumentalisation politique du sport
 «Nous veillerons à ce que l’Europe et ses partis sortent de leur léthargie et passent d'une position de spectateur à une position de soutien à la cause palestinienne», a-t-il précisé. Et de saluer, au passage, la position de l’Espagne «seul pays d’Europe qui s’est distingué par une position positive dans la défense de la cause palestinienne».

Le Premier secrétaire a, par ailleurs,  critiqué la dernière déclaration du président américain Joe Biden qui constitue une sorte de feu vert pour qu'Israël poursuive ses actions, tout en rappelant que la question palestinienne est au centre des préoccupations de S.M le Roi Mohammed VI, de l'Etat et de ses institutions, soulignant que les Palestiniens saluent les positions fermes et solidaires du peuple marocain et du Souverain à ce sujet.

Par ailleurs, Driss Lachguar a fait savoir que la forte présence des militants à la séance d’ouverture des travaux de ce Congrès provincial atteste que l’USFP n’est pas un parti électoraliste et que sa relation avec les citoyens n’est pas basée sur la distribution des paniers ou l’achat de leurs voix. «Nous sommes un parti unique dans le champ politique. Nous tenons des réunions pour parler des questions se rapportant à la Nation et pour dialoguer avec les citoyens», a-t-il rappelé. 

Il a aussi fait savoir que dans toutes les questions stratégiques du Maroc, il n’y a ni opposition ni majorité, notamment en ce qui concerne la Cause nationale. «Si Feu S.M Hassan II visait à édifier un nouvel Etat et a mené la bataille de libération et d'unité aux côtés de son Auguste père Feu Mohammed V, je peux vous dire que S.M le Roi Mohammed VI a changé complètement la situation du Maroc quant à sa Cause nationale. Avant, nous perdions des batailles et affrontions des opposants parce que l'Algérie dépensait des milliards, mais nous avons résisté en tant qu'Etat et peuple, et ce travail inlassable a porté ses fruits sous la direction de S.M le Roi et ses Hautes orientations», a noté Driss Lachguar avant d’enchaîner : «Aujourd'hui, l'opinion publique internationale ne se laisse pas leurrer par les mensonges de l'Algérie cachés derrière de beaux slogans».

Le dirigeant ittihadi a également évoqué l'une des questions stratégiques les plus importantes au Maroc, à savoir la stratégie de l'eau, notant que l'eau deviendra une denrée rare. «Pour cette raison, S.M le Roi a tenu et tient à présider toutes les réunions portant sur cette question stratégique», a-t-il souligné, affirmant que l’USFP «est bien évidemment  favorable à toute stratégie appropriée visant à lutter contre la sécheresse et à préserver le droit à l'eau de tous les citoyens».

Par ailleurs, Driss Lachguar a tiré à boulets rouges sur l’exécutif qui «submerge les citoyens d’illusions». Et de marteler : «Vous êtes le produit de l'illusion tandis que nous, nous avons une profondeur historique. L’USFP qui a consenti de grands sacrifices tout au long de son histoire, que ce soit pendant la période du Mouvement national pour l'indépendance ou celle  de la lutte pour la démocratie, ne peut permettre des insultes. Celui qui vend l'illusion, c'est bien ce gouvernement qui n’assume pas son rôle. Cela ne signifie absolument pas que nous cherchons un quelconque remaniement ministériel. Nous sommes satisfaits de notre position actuelle et nous nous préparons pour les prochaines échéances. Nous plaçons notre confiance dans les Marocains, avec qui nous ouvrons le dialogue, et nous sommes certains que les dysfonctionnements que connaît notre pays seront corrigés par nous tous lors des élections de 2026».

Un autre sujet d’actualité est celui de l’instrumentalisation politique du sport. «Un séisme a secoué récemment le monde du football marocain, à savoir ce qui s’est passé dans l’équipe de WAC». Pour le dirigeant ittihadi, cela nécessite une position claire de la part de la FRMF, tout en soulignant qu’il faut mettre une ligne de démarcation entre le sport et la politique dans notre pays.

«A la tête de notre notre pays, un pouvoir fort et sérieux qui le met à l'abri de tous les dangers, mais le gouvernement à qui est confiée la responsabilité de gérer la chose publique laisse à désirer. Pis encore, il prétend être un gouvernement d'actions, et non de belles paroles».

Il a tiré la sonnette d’alarme sur les barons de la drogue qui gangrènent les institutions du pays. « Méfiez-vous des barons de la drogue», a-t-il averti, tout en dénonçant le silence coupable du gouvernement qui ne prend aucune mesure sérieuse pour faire face à la corruption galopante. «L'une des responsabilités du chef du gouvernement est de former la commission d'intégrité et de lutte contre la corruption, mais il  n'a jusqu'à présent rien fait, faisant fi des mises en garde de l'opposition», a fait savoir le dirigeant ittihadi.
Il a également rappelé les avertissements de l'opposition ittihadie et ses appels à maintenir l'équilibre institutionnel rompu par l’hégémonisme de la majorité gouvernementale.
Nous sommes un parti unique dans le champ politique. Nous tenons des réunions pour
parler des questions se rapportant à la Nation et pour dialoguer avec les citoyens
«Comme vous l’avez remarqué dans nos discours ces dernières semaines, nous avons beaucoup mis l’accent sur la question de l’équilibre institutionnel, comme cela s'est produit le 6 février lors de la séance à laquelle a assisté le chef du gouvernement. Après la fin de celle-ci, il y a eu une séance législative, où pour la première fois on a noté un  empiètement sur les prérogatives législatives du Parlement», a souligné Driss Lachguar, affirmant que le gouvernement a commis une erreur en abrogeant un décret-loi par un décret.

Et le dirigeant de l’USFP de poursuivre : «Le député du Groupe socialiste, Said Baaziz, a averti le gouvernement quant à cette grave entorse à la loi. C’est la première fois dans l'histoire du Maroc que cela se produit, le Parlement n’a jamais connu un tel empiétement du domaine de la loi même lors des moments difficiles». Et d’ajouter : «C’est une autre preuve qui confirme l’hégémonisme de ce gouvernement qui porte atteinte à l'équilibre institutionnel».

Pour sa part, le secrétaire régional de l’USFP-Casablanca-Settat, Mehdi Mezouari, a affirmé que l’USFP, via les cinq congrès provinciaux tenus jusqu’à présent à Casablanca (Anfa, Hay Mohammadi, Hay Hassani, Nouaceur et Moulay Rachid-Sidi Othmane), lance un message clair aux citoyens signifiant qu’il porte un projet pour la moralisation de la vie politique à l'échelle nationale notamment à Casablanca qui paie la facture de la corruption électorale depuis des décennies.

Quant à Abdellatif Moustakfi, élu secrétaire provincial à l’issue de ce Congrès, il a souligné que le choix du slogan n’est pas fortuit, car il reflète les problèmes sociaux dont souffrent les habitants de cette région, affirmant que la décision de déplacer les marchés de gros vers Had Soualem n'a pas pris en compte la situation d'un groupe de travailleurs, tout en se demandant comment un ouvrier pourrait-il se déplacer de Moulay Rachid ou de Sidi Othmane vers Had Soualem, sachant que son revenu quotidien ne dépasse pas 70 ou 80 DH.

Mourad Tabet

Driss Lachguar reçoit le président du Conseil national palestinien

Le gouvernement submerge les citoyens d’illusion
La rencontre que j’ai eue avec le président du Conseil national palestinien, Rauhi Fattouh, avait pour objectif
entre autres, d’accorder les violons lors du Congrès de l'IS prévu à Madrid, dixit le Premier secrétaire de l’USFP.


Lu 1226 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP







L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          





Flux RSS
p