Libération


Facebook
Rss
Twitter








Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le festival de cinéma de Venise confirme sa tenue en septembre





Le festival de cinéma de Venise confirme sa tenue en septembre

 
Le festival de cinéma de Venise a confirmé lundi la tenue de sa 77ème édition du 2 au 12 septembre, malgré la pandémie de coronavirus qui a entraîné l'annulation ou le report de nombreux festivals. "Le nouveau calendrier (...) est le suivant: du 2 au 12 septembre, la 77ème Mostra de Cinéma dirigée par Alberto Barbera", a annoncé dans un communiqué la Biennale de Venise, l'institution qui chapeaute le plus ancien festival de cinéma du monde. La 17ème Biennale d'architecture, présidée par Hashim Sarkis, se tiendra du 29 août au 29 novembre.
Dans une interview mercredi à la revue Variety, le délégué général du festival de Cannes Thierry Frémaux avait affirmé réfléchir à une alliance avec la Mostra de Venise, alors que les sections parallèles du rendez-vous cannois ont jeté l'éponge mercredi en raison de la crise sanitaire. "Comme chaque année, je parle beaucoup à Alberto Barbera, qui est lui aussi inquiet, évidemment. Depuis le début de la crise, nous avons émis la possibilité de nous rapprocher si Cannes est annulé", avait-il notamment affirmé.
Le président de la Biennale de Venise Roberto Cicutto, cité lundi par le quotidien Il Corriere della Sera, a évoqué l'hypothèse d'une collaboration entre les deux festivals: "Avec Cannes tout est possible et tout peut être envisagé, mais je trouve déconcertant que Thierry Frémaux dise qu'il continue à étudier (des hypothèses) et ne dise pas ce qu'il veut faire (...) Il n'y aucune hypothèse (de collaboration) à ce jour". Faute de pouvoir être reporté à fin juin-début juillet, les autorités françaises ayant décidé d'interdire les festivals jusqu'à mi-juillet au moins en raison de la crise du coronavirus, Cannes a annoncé mardi que son édition 2020 pourrait prendre de nouvelles "formes". 


Bouillon de culture

Apple Music 
 

Apple a réalisé mardi sa plus importante extension de services à des nouveaux marchés depuis 10 ans - Apple Music est désormais disponible dans 167 pays - signe que le géant des technologies continue de mettre l'accent sur la diversification de ses revenus. Le périmètre de l'App Store (son magasin d'applications mobiles), d'Apple Arcade (jeux vidéo), d'Apple Podcasts et d'iCloud (stockage dématérialisé), passe ainsi de 155 à 175 marchés, d'après un communiqué. Les ajouts concernent principalement l'Afrique. Apple Music arrive au Cameroun, en Côte d'Ivoire, au Maroc, en République Démocratique du Congo, au Rwanda et dans 20 autres pays du continent. Cette opération doit permettre de renforcer la présence mondiale de la deuxième plateforme de musique en streaming, qui comptait environ 60 millions d'abonnés en juin dernier, selon une interview d'un vice-président du groupe au site spécialisé Numerama.
 


Mercredi 22 Avril 2020

Lu 233 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.