Libération




Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le droit à la vie





Le droit à la vie
«Notre seuil aujourd’hui pour ce qui est du projet de Code pénal est soit l’annulation de la sanction de la peine de mort et la consolidation des droits et des libertés, soit de ne s’engager dans aucun projet ne stipulant pas cela». Cet engagement a été annoncé par le Premier secrétaire de l’USFP lors de l’entrevue accordée en juillet 2020 à une délégation de la Coalition marocaine contre la peine de mort, présidée par Maître Abderrahim El Jamaï. Driss Lachguar a estimé que la requête d’annulation de la peine de mort doit unifier tous les militants des droits de l’Homme. Cette action fait partie intégrante de la bataille de la modernité, de la démocratie, des valeurs et de l’égalité. Le droit à la vie. Le Premier secrétaire a rappelé que l’on a grand besoin aujourd’hui d’un large front pour l’édification d’un Maroc des droits de l’Homme. Et d’ajouter que l’USFP, avec ses organes et ses deux Groupes parlementaires, soutient la revendication de la Coalition, et met au service de celle-ci tous ses moyens logistiques.

Libé
Jeudi 31 Décembre 2020

Lu 332 fois

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 31 Décembre 2020 - 17:00 La plateforme événement