Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le cinéma plein air de Taza rend hommage au critique Ahmed Sijilmassi




Le cinéma plein air de Taza rend hommage au critique Ahmed Sijilmassi
L’un des vétérans des critiques de cinéma au Maroc, Ahmed Sijilmassi, ne cesse d’explorer l’histoire du cinéma marocain. Cet éminent critique à qui un vibrant hommage sera rendu dimanche prochain (30 décembre) à Taza, reste le symbole même du dévouement à une passion pour le grand écran, voire au métier de critique documentaliste en la matière.
Le choix d’Ahmed Sijilmassi pour cet hommage qui aura lieu au théâtre Taza haut, est une reconnaissance de tous les efforts qu’il ne cesse de déployer dans l’archivage, la documentation, la critique, la couverture médiatique et le rapprochement du 7ème art du grand public, expliquent les organisateurs du Festival du cinéma plein air des valeurs nationales et universelles de Taza.
Né à Fès en 1951, Ahmed Sijilmassi a contribué, au cours de sa carrière de critique et de cinéphile, à la création de plusieurs festivals cinématographiques, de conférences, d’ouvrages collectifs sur le cinéma marocain, ainsi qu’aux jurys de nombreuses manifestations cinématographiques.
Si son premier livre, en langue arabe, est paru en 1999 sous le titre « Le Maroc cinématographique, données et réflexions », le récent ouvrage est intitulé «Figures dans le Maroc cinématographique» (2018), sans toutefois omettre des livres collectifs qu’il a coordonnés tels que «Mohamed Meziane, cinéaste exceptionnel et rebelle» (2015) et «Lumières sur le patrimoine cinématographique» (2015).
Il a aussi animé deux émissions sur le cinéma de 1999 à 2004 sur la Radio régionale de Fès et contribué en tant que membre à la commission du Fonds d’aide de la production cinématographique nationale entre 1998 et 2000. Il avait été également secrétaire général du bureau de la Fédération nationale des cinéclubs au Maroc entre 1994 et 1996. Une carrière qui a motivé le choix des organisateurs du Festival de cinéma plein air des valeurs nationales et universelles de Taza.

Mustapha Elouizi
Mardi 25 Décembre 2018

Lu 528 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif