Libération




Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le changement de saison n ’ affecterait pas l’humeur




Bonne nouvelle pour ceux qui s’inquiétaient de la disparition prochaine de l’été indien, remplacé bientôt par le gris automnal : le manque de soleil n’est pas lié à une baisse de la bonne humeur.

Selon des chercheurs de l’Université de Groningen, aux Pays-Bas, à moins d’avoir du neuroticisme, qui implique d’être facilement changeant d’humeur, et de ressentir des sentiments tels que l’anxiété, l’angoisse, la peur, la colère, la frustration, l’envie, la jalousie, la culpabilité, l’humeur dépressive et la solitude, le changement de saison ne devrait pas vous affecter.

Les scientifiques ont en effet étudié un groupe de 5.282 individus et leur ont demandé comment ils se sentaient à différentes périodes de l’année. Seuls les prédisposés à la névrose ont expliqué se sentir mal lorsque l’été touchait à sa fin. Publiant les résultats dans PLOS One, les auteurs ont noté que leur découverte «ne soutenait pas la très répandue croyance que les saisons avaient une grande influence sur l’humeur».

Wim Winthorst, de l’université, a expliqué qu’une des «autres explications serait que l’hiver sert de facteur de stress pour eux, instiguant une augmentation des pensées négatives et autres symptômes liés à la dépression».

Libé
Vendredi 25 Septembre 2020

Lu 159 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 23 Octobre 2020 - 20:55 Manger deux kiwis par jour booste votre vitalité