Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le WAC force un précieux nul à Conakry


Le DHJ compromet au plus haut point ses chances de qualification



Fortunes diverses pour le Wydad et le Difaâ  à l’issue de la 3ème journée de la phase de poules de la Ligue africaine des clubs champions, disputée mardi. Le WAC peut s’estimer heureux d’avoir forcé le nul en déplacement face aux Guinéens de Horoya Conakry (1-1) au moment où le DHJ a cédé le pas du côté de Sétif devant les Algériens de l’ESS (2-1).
Comme précité, les Rouges, tenants du titre, sont en droit de se targuer de leur bonne opération suite à ce nul qui leur permet de boucler la phase aller du groupe C à la pole position (5 pts) ex aequo avec leur adversaire du jour. 
Les Casablancais ont entamé la partie du bon pied, trouvant la faille à la 26ème minute grâce à Ismaïl El Haddad bien  servi en profondeur par la nouvelle recrue du club, le Nigérian Papa Tunde. Sauf que ce n’était que partie remise, car les champions sortants se sont fait aussitôt rejoindre au score après un fort joli but d’Ocansey Mandela à la demi-heure de jeu.
Une fois l’égalisation établie, les locaux  n’ont plus lâché prise et ils étaient tout près de doubler la mise. Les protégés de Fouzi Benzarti doivent s’attendre à une confrontation âpre le 28 courant en accueillant ce même Horoya qui ne se fera certainement pas prier pour exploiter à bon escient la pelouse du Complexe Mohammed V, en bon état.
Dans l’autre match de ce groupe, les Togolais de l’AS Port ont réussi à signer leur première victoire après deux défaites de rang, en surclassant les Sud-Africains de Mamelodi Sundowns sur le court score de 1 à 0.
Quant au DHJ (groupe B), c’est le scénario tant appréhendé qui a pris forme. Menant au score dès le début de la partie (4è mn) suite à un but de Mohamed Ali Bamaamer, les Jdidis n’ont pu préserver leur avance face à une équipe de Sétif, conduite par le cadre marocain Rachid Taoussi, qui a remis les pendules à l’heure à la 21ème minute avant de s’adjuger le gain du match à la 89ème minute grâce à des buts de Habib Bouguelmouna et Houssam Eddine Ghacha.
Une défaite, la deuxième contre un nul,  qui, apparemment, a compromis au plus haut point les chances de qualification du Difaâ. Avec un petit point au compteur, les Doukkalis doivent faire un carton plein lors de la phase retour, ce qui n’est pas du tout évident même s’ils auront à se produire deux fois à la maison contre l’Entente de Sétif et le Mouloudia d’Alger, alors que leur dernier match sera à Lubumbashi pour croiser le fer avec les Congolais du TP Mazembe. Ces derniers ont réussi un sans-faute après s’être imposés pour la troisième fois au détriment du Mouloudia d’Alger (1-0).  
Il convient de rappeler qu’en Coupe de la CAF, deux clubs marocains devaient disputer hier leur match de la troisième manche de la phase des groupes : le Raja face aux Ivoiriens de l’ASEC Mimosas à Abidjan (GP : A) et la RSB à domicile contre les Egyptiens d’Al Masry (GP : B).
 

Mohamed Bouarab
Mercredi 18 Juillet 2018

Lu 324 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés