Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le WAC déroule à Agadir, le Raja s’écroule à Casablanca

Le Hassania grandement déçu par l’arbitrage


Le WAC déroule à Agadir, le Raja s’écroule à Casablanca
Fortunes diverses pour le Wydad et le Raja au terme des ultimes matches de mise à jour de la Botola Pro D1 «Inwi» disputés dimanche et comptant pour la 19ème journée. Les Rouges ont réussi un joli coup en s’imposant en déplacement face au HUSA (3- 5), alors que les Verts ont été coiffés au poteau à domicile par la RSB (0-1). Il a plu des buts lors de la confrontation HUSA-WAC qui a eu pour cadre le Grand stade d’Agadir. Une opposition entamée sur les chapeaux de roues par les deux protagonistes, avec un Hassania qui marque et un Wydad qui recolle au score. Les Soussis ont trouvé le chemin des filets d’entrée de jeu suite à un but contre son camp d’Achraf Dari, alors que les deux autres réalisations ont été l’œuvre de Youssef El Fahli (penalty à la 58è) et Ayoub El Mallouki (68è). Quant aux Wydadis, en droit de se targuer de leur «remontada», ils ont inscrit cinq buts signés Walid El Karti (38è), Mouayyad Ellafi (59è), Achraf Dari (74è), Saimon Msuva (87è) et Ayoub El Kaabi au temps additionnel sur penalty, parvenant par là même à s’accaparer seul de la tête du classement des goleadors avec 12 réalisations. Le WAC a tiré pleinement profit de ses rencontres de mise à jour, trois victoires en autant de matches, ce qui vaut au club casablancais de conforter son statut de leader avec un total de 47 points, soit une avance confortable de cinq longueurs sur le Raja, doublé à la maison, comme précité, par la Renaissance de Berkane (1-0). Et ce sont les deux ex-Rajaouis de la RSB, Zakaria Hadraf et Mohcine Iajour, qui ont été les bourreaux des Verts. Le premier a été à l’origine du penalty obtenu et le second l’a transformé avec succès, offrant une victoire à l’équipe berkanie drivée par Juan Pedro Benali pour qui le Raja lui réussit fort bien après l’avoir surpris la saison écoulée alors qu’il était aux commandes d’une formation de l’IRT mal en point. Bref la course-poursuite entre le WAC et le Raja promet d’aller davantage crescendo lors des prochaines manches du championnat, sachant que le calendrier restant compte un derby prévu le 3 juillet prochain et qui devrait déterminer à un pourcentage élevé le nom du lauréat de ce championnat, édition 2020-2021. 

Mohamed Bouarab
Mardi 15 Juin 2021

Lu 174 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020



Flux RSS