Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le WAC creuse de nouveau l’écart sur le Raja


Mohamed Bouarab
Mardi 21 Juin 2022

Ça se corse en haut et en bas du tableau

Le WAC creuse de nouveau l’écart sur le Raja
La 26ème journée de la Botola Pro D1 de football, dont les débats ont eu lieu en fin de semaine, a profité pleinement au Wydad qui n’a pas tardé à récupérer ses points d’avance en vue de conforter son statut de leader, suite au match nul concédé par le Raja du côté de Mohammedia. Les Rouges, qui restaient sur une défaite lors du derby, n’avaient d’autre alternative que la victoire lors de cette manche s’ils veulent se rassurer à quatre actes de la fin de l’exercice. En recevant au complexe sportif Mohammed V à Casablanca, l’équipe de la Jeunesse de Soualem, le WAC, poussé par son grand public, n’a pas trop fait dans les détails pour sceller le sort de cette partie sur le score convaincant de trois à zéro, grâce aux réalisations du goleador Guy Mbenza, de Yahya Jabrane sur penalty et de Badii Aouk. Une victoire amplement méritée des champions d’Afrique devant faire oublier en quelque sorte leur piètre prestation devant le Raja qui, lui, a été accroché par un SCCM pas prêt du tout à lâcher du lest. Après cette journée, le WAC voit son capital points passer à 56 unités, contre 53 pour le Raja, ce qui promet une fin de course des plus palpitantes, à commencer par les oppositions du 27ème acte où le WAC se déplacera à Berkane pour défier la Renaissance locale et le Raja accueillera l’Olympique de Safi, rencontres qui auront lieu simultanément ce mercredi à partir de 19h15. Par ailleurs, dans le registre des bonnes opérations, il y a lieu de citer les victoires en déplacement du MAS à Agadir par 2 à 1 et celle du FUS à domicile devant la RSB par 2 à 0. Avec 39 points au compteur, le MAS n’est plus désormais qu’à deux longueurs de retard sur l’ASFAR qui occupe la 3ème place du classement, permettant une participation en Coupe de la Confédération, sachant que la Renaissance de Berkane a déjà assuré sa qualification en étant le tenant du titre de la C2 continentale. A propos du club de l’ASFAR, il a acculé l’OCS, non encore tiré d’affaires, au nul blanc, au moment où le DHJ, qui n’arrive plus à gagner depuis la 16ème journée, s’est contentée d’une issue de parité, un partout, face au MCO qui se bat comme il peut pour sauver sa peau des affres de la relégation. Pour rappel, le bal de cette journée a été ouvert samedi par deux confrontations concernant les mal barrés. Le RCOZ, lanterne rouge, a eu raison de l’IRT sur le court score de 1 à 0, alors que le CAYB, avant dernier, a été tenu en échec par l’OCK (0-0). 


Lu 1637 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS