Facebook
Rss
Twitter








Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Maroc suspend tout contact avec l'ambassade d'Allemagne


Rabat a décidé de "suspendre tout contact" avec l'ambassade d'Allemagne au Maroc, en raison de "malentendus profonds" avec Berlin sur différents dossiers, dont la question du Sahara, a annoncé l'AFP lundi en citant des sources diplomatiques marocaines. Quant à certains médias, ils ont publié une lettre adressée lundi par le chef de la diplomatie, Nasser Bourita, au chef du gouvernement Saad Dine El Otmani détaillant cette décision. Tous les "départements ministériels (...) sont priés de suspendre tout contact, interaction ou action (...) aussi bien avec l'ambassade d'Allemagne au Maroc qu'avec les organismes de coopération et les fondations politiques allemandes qui lui sont liés", indique ce courrier officiel. "Le ministère des Affaires étrangères a également pris la décision de suspendre tout contact ou démarche avec l'ambassade", poursuit la lettre évoquant de "profonds malentendus" avec l'Allemagne au "sujet de questions fondamentales pour le Maroc. "Le Maroc souhaite préserver sa relation avec l'Allemagne, mais c'est une forme d'alerte exprimant un malaise sur de nombreuses questions", a confirmé à l'AFP un haut responsable du ministère des Affaires étrangères joint par l'AFP lundi soir. "Il n'y aura pas de contact tant que des réponses ne seront pas apportées sur différentes questions qui ont été posées", at-il dit. Parmi les points de friction figure la position de l'Allemagne sur le Sahara critiquant la décision américaine de reconnaître la souveraineté du Maroc sur son Sahara, mais aussi la mise à l'écart de Rabat dans des négociations sur l'avenir de la Libye lors d'une conférence organisée à Berlin en janvier 2020, a-t-il détaillé. Début décembre, le chef de la diplomatie marocaine avait, pourtant, salué dans un communiqué "l'excellence de la coopération bilatérale entre les deux pays" après un entretien téléphonique avec son homologue allemand Gerd Muller et suite au déblocage par Berlin d'une enveloppe de 1,387 milliard d'euros d'appui financier, dont 202,6 millions d'euros sous forme de dons, le reste sous forme de prêts bonifiés, en soutien aux réformes du système financier marocain et en aide d'urgence pour la lutte contre la Covid-19.

Libé
Mercredi 3 Mars 2021

Lu 202 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 24 Septembre 2021 - 18:20 La réadmission a un coût

Vendredi 24 Septembre 2021 - 18:00 Main basse sur la mairie de Rabat

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020



Flux RSS