Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Maroc souligne l’importance de préserver la stabilité du Gabon et la quiétude de sa population

Rabat fidèle à sa politique de non-ingérence dans les affaires intérieures des pays


Libé
Vendredi 1 Septembre 2023

Le Maroc souligne l’importance de préserver la stabilité du Gabon et la quiétude de sa population
Des militaires gabonais ont annoncé mercredi dernier mettre « fin au régime en place », juste après l'annonce officielle dans la nuit de la victoire d'Ali Bongo avec 64,27 % des voix.

«Nous, forces de défense et de sécurité, réunies au sein du Comité pour la transition et la restauration des institutions (CTRI), au nom du peuple gabonais et garant de la protection des institutions, avons décidé de défendre la paix en mettant fin au régime en place », a annoncé un de ces militaires, colonel de l'armée régulière, dans une déclaration  diffusée par des médias gabonais.

Dans un communiqué du ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, relayé par MAP, le Maroc a annoncé qu’il suit de près l’évolution de la situation en République gabonaise.
«Le Royaume du Maroc souligne l’importance de préserver la stabilité de ce pays frère et la quiétude de sa population», a affirmé le ministère dans ce communiqué.

Et le ministère de préciser que « le Maroc fait confiance à la sagesse de la nation gabonaise, de ses forces vives et de ses institutions nationales, pour avancer vers une perspective permettant d’agir dans l’intérêt supérieur du pays, de sauvegarder les acquis réalisés et de répondre aux aspirations du peuple gabonais frère ».

La position du Maroc est conforme aux principes de politique étrangère du Royaume, en l’occurrence le respect de la souveraineté des pays et la non-ingérence dans leurs affaires intérieures.

C’est pratiquement la même position que le Maroc a prise lors du coup d’Etat survenu le 26 juillet dernier et qui a renversé le président Mohamed Bazoum, élu en 2021.

Rappelons que dans ce cas en espèce la position du Royaume dénote clairement de la constance de sa politique extérieure privilégiant la sécurité et la stabilité à travers l’ensemble du continent africain.

Ainsi, le Maroc avait alors annoncé qu’il suit «de près les récents événements en République du Niger» et souligné «l’importance de maintenir la stabilité de ce pays frère», selon l'ambassadeur représentant permanent du Maroc auprès de l’Union africaine et de la CEA-ONU, Mohamed Arrouchi, dans son intervention lors d’une réunion urgente du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine sur la situation au Niger.
D’après le diplomate marocain, Rabat «fait confiance à la sagesse du peuple et des forces vives du Niger pour préserver les acquis, maintenir son rôle régional constructif important et œuvrer à la réalisation des aspirations du peuple frère du Niger ».

«La politique étrangère du Maroc repose sur deux principes fondamentaux, à savoir la non-ingérence dans les affaires intérieures des pays et l’instauration  de la paix et de la stabilité dans le continent africain», a rappelé Moussaoui Ajlaoui, expert associé à Ames-Center et spécialiste des affaires africaines dans une récente déclaration à Libé en évoquant le coup d’Etat au Niger. Et de préciser : «La position marocaine à l’égard de ce qui se passe au Niger est  dans le droit-fil des fondamentaux de la politique étrangère du Royaume.

Elle est identique à celle que le Maroc a prise à l’égard de ce qui s’est passé au Burkina Faso ou au Mali. La position marocaine est sensée et réfléchie. Ce qui importe, ce n’est pas de rendre public un communiqué incendiaire condamnant le putsch, mais plutôt que le peuple du Niger surmonte cette situation difficile en instaurant la paix, la sécurité et la stabilité dans le pays».

Par ailleurs, Royal Air Maroc (RAM) a annoncé la suspension des vols à destination et en provenance de la capitale gabonaise, Libreville.

« En raison de la fermeture de l’espace aérien du Gabon, nous sommes contraints d’annuler les vols en provenance et à destination de Libreville », a souligné la RAM sur sa page sur Twitter avant d’ajouter « Nous invitons les clients dont les vols ont été annulés, de ne pas se présenter à l’aéroport et de contacter leur point de vente initial ou le call center RAM».

H.T
 


Lu 689 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020












Flux RSS
p