Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le MAT surprend le WAC et le RAC s’enfonce de plus belle

Une 20ème manche à l’avantage de l’IRT




Tighazoui a beau manœuvrer sans pour autant trouver le chemin des filets. 			      Ph. Moumen
Tighazoui a beau manœuvrer sans pour autant trouver le chemin des filets. Ph. Moumen
La 20ème journée du championnat national de football, Botola Maroc Telecom D1, dont les débats ont eu lieu en fin de semaine, a profité pleinement à la formation de l’Ittihad de Tanger qui a conforté son statut de leader après avoir enregistré sa 11ème victoire de la saison aux dépens du KACM.
En se produisant devant son public, l’IRT n’a pas laissé filer cette occasion pour assurer l’essentiel, s’offrant le Kawkab sur le court score de 1 à 0, but signé Ahmed Hamoudane à la 80ème minute.
Suite à ce probant résultat, l’IRT porte son capital points à 40 unités, soit trois longueurs d’avance sur le Hassania tombeur du Raja, toujours par la petite marque de 1 à 0. Cette confrontation au sommet, disputée au Grand stade d’Agadir, a tourné donc à l’avantage des Soussis grâce à une jolie réalisation de Jalal Doaudi (11è). Cette défaite n’est pas faite pour arranger les choses des Verts qui restent sur une série de contre-performances  s’ajoutant à un climat malsain qui règne dans la demeure.
L’autre club casablancais, le Wydad, a vu lui aussi son élan stoppé par le MAT, avant-dernier du classement. Un nul blanc nullement apprécié par le coach des Rouge et Blanc Faouzi Benzarti qui devrait se dire que les carottes sont bel et bien cuites pour la défense du titre.
Un point de gagné pour le club tétouanais qui doit encore cravacher dur afin d’éviter la relégation à l’étage inférieur. Avec  un total de 14 points, le MAT accuse 7 longueurs de retard  sur le Rapid Oued Zem et le Chabab Atlas Khénifra qui occupent conjointement le 13ème rang.
Ces deux équipes sont en droit de se targuer de leurs bonnes opérations lors de cette manche avec une victoire du RCOZ sur le CRA  par 1 à 0 et du CAK sur le RAC par 2 à 0.  Et c’est le Racing qui s’enfonce de plus belle en concédant sa 12ème défaite contre seulement deux succès et six issues de parité (12 pts) et qui, sauf revirement spectaculaire de la situation, fonce tout droit vers la D2.
Rien ne va plus également du côté de l’ASFAR qui enregistre sa troisième défaite d’affilée face au DHJ (1-0). Cette victoire devrait booster le moral des joueurs du Difaâ qui joueront en fin de semaine en déplacement les Congolais de l’AS Vita Club pour le compte du match retour des huitièmes de finale de la Ligue africaine des clubs champions.
Enfin, performances en dents de scie pour l’OCK qui a cédé le pas à Safi devant l’Olympque local (2-0), au moment où le FUS a été tenu en échec par la RSB (0-0).

 


Mohamed Bouarab
Mardi 13 Mars 2018

Lu 395 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










Mots Croisés