Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le CPDE d’Ain Chock accorde soutien à 23 jeunes porteurs de projets



Le CPDE d’Ain Chock accorde soutien à 23 jeunes porteurs de projets
En déclinaison du plan d’action provincial dans le cadre de la troisième phase de l’INDH, et dans le cadre des rôles assignés aux instances de gouvernance de ce programme lancé par le Souverain depuis 2005, la préfecture d’Ain Chock a tenu mardi 27 avril 2021 la première réunion du conseil provincial de développement humain.

23 projets portés par 27 jeunes issus de cette province ont été retenus pour financement par ce comité dont les travaux ont été présidés par Mounir Hamou, gouverneur d’Ain Chock. Après avoir mis en exergue les moyens et les efforts déployés par l’INDH à Ain Chock depuis le 18 mai 2005 ainsi que les acquis en termes d’activités génératrices de revenus, M. Hamou a félicité les jeunes porteurs de projets pour leur créativité et persévérance pour faire réussir et pérenniser leurs projets.

Chefs des services extérieurs, société civile et représentants du secteur bancaire ont tous pris part à cette réunion marquée surtout par l’étude et la validation des projets soumis par « l’Association pour jeunes et entrepreneuriat » chargée de l’encadrement du volet de soutien de l’entrepreneuriat des jeunes au sein de la plateforme d’amélioration du revenu et d’intégration économique des jeunes d’Ain Chock.

Ladite plateforme aménagée par la province d’Ain Chock à Sidi Maârouf se charge de l’accueil et de l’orientation des jeunes vers le marché du travail, l’entrepreneuriat ou l’amélioration de leurs revenus. Les 23 projets retenus pour financement à hauteur de 2.387.286.67 DH vont permettre de créer 51 emplois directs dans plusieurssecteurs d’activités. Le comité provincial de développement économique (CPDE), relevant des instances de gouvernance de l’INDH, est un mécanisme de concertation qui vient en appui au processus de prise de décision au niveau du Comité provincial de développement humain (CPDH). 

La troisième phase de l’INDH ambitionne de consolider les acquis enregistrés au cours des précédentes phases, en recentrant les programmes de l’Initiative sur le développement du capital humain, la promotion de la condition des générations montantes et l’appui aux personnes en situation de précarité et ce,selon une méthodologie basée sur une gouvernance novatrice visant à réaliser davantage de cohérence et d’efficacité. 

Au cours de la première année de la phase III de l’INDH (2019- 2023), la préfecture d’arrondissement d’Ain Chock a organisé une série de rencontres et d’ateliers interactifs avec plusieurs partenaires sociaux, institutionnels et associatifs sur des thématiques liées aux jeunes et aux personnes en situation de précarité. Plusieurs projets ont été programmés au cours de cet exercice pour un budget de 5.313.927 dirhams, portant notamment sur l’appui aux entreprises émergentes et la création de la plateforme de la jeunesse pour l’intégration économique.

Abdelali Khallad

 

Libé
Jeudi 6 Mai 2021

Lu 190 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.


Flux RSS