LibéSPort




Zoom







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Boxing Day profite pleinement à Liverpool

Vendredi 29 Décembre 2023

Le Boxing Day profite pleinement à Liverpool
Liverpool, vainqueur à Burnley (2-0), a profité du "Boxing Day" pour monter sur le trône de la Premier League, lors d'une 19e journée où Manchester United, mené de deux buts, s'est rebellé pour renverser Aston Villa (3-2) de manière spectaculaire.

Les Reds ont repris de l'élan chez l'avant-dernier Burnley, après avoir été contrariés par Manchester United (0-0) et Arsenal (1-1), et les voilà premiers avec 42 points, soit deux de plus qu'Arsenal, hôte de West Ham jeudi, et trois de plus que le troisième Aston Villa.

A Turf Moor, où Burnley n'a pas cadré le moindre tir, la victoire a été initiée par Darwin Nunez (6e) et scellée par Diogo Jota (90e), deux bonnes nouvelles pour Jürgen Klopp.

L'Uruguayen laisse derrière lui douze matches sans marquer avec les Reds, toutes compétitions confondues. Son coéquipier portugais, qui l'a remplacé en fin de match, a signé un retour éclatant pour sa première apparition après un mois d'absence sur blessure.
Aston Villa a failli mettre Manchester United plus bas que terre, deux jours après l'annonce de la cession partielle du club à Jim Ratcliffe, le nouvel homme fort.

Mais les Red Devils, menés de deux buts, ont offert à leurs supporters d'Old Trafford une remontée digne de leurs plus belles années, grâce à une deuxième période survoltée, illuminée par un doublé d'Alejandro Garnacho (48e, 59e) et un but de Rasmus Hojlund (82e), le premier en Premier League de l'attaquant danois arrivé cet été.

L'ancien N.9 de l'Atalanta Bergame, recruté contre 75 millions d'euros, a célébré sa réalisation dans une explosition de joie face à des tribunes extactiques, dans lesquelles avait pris place Dave Brailsford, directeur des sports au sein du groupe Ineos de Ratcliffe.

"J'ai dit avant le match que nous étions compétitifs face à Arsenal, face à Liverpool, et que si nous jouons à notre meilleur niveau, nous pouvons battre n'importe qui", a affirmé l'entraîneur Erik ten Hag, interrogé par Amazon Prime sur le discours tenu à ses joueurs.

Après ce succès, le premier en trois semaines, Manchester United monte à la sixième place. Aston Villa, à l'inverse, reste troisième à portée de tirs de Tottenham (4e, 36 pts), en déplacement jeudi à Brighton.
Le trou d'air s'étire pour Newcastle (8e, 29 pts) avec une quatrième défaite en cinq matches de championnat, mardi contre Nottingham Forest (3-1) au coeur d'une période où les Magpies ont été éliminés des compétitions européennes et de la Coupe de la Ligue.

A St James' Park, Alexander Isak sur penalty (25e) leur a pourtant rapidement permis de prendre les devants. Mais un ancien de la maison, Chris Wood, a fait du petit bois avec la défense locale, éparpillée sur des contre-attaques rondement menées (45e+1, 53e, 60e).

En seconde période, "nous n'avons pas très bien joué", a admis l'entraîneur Eddie Howe auprès de la BBC. "Ils étaient menaçants dans les transitions et nous avons été punis".
À l'inverse pour Nottingham, cette première victoire depuis le 5 novembre a le goût de l'espoir. C'est aussi la première depuis la nomination de l'entraîneur Nuno Espirito Santo la semaine passée.

Le succès était d'autant plus indispensable pour Forest, seizième (17 pts), que le premier relégable, Luton (18e, 15 pts), s'est aussi imposé 3-2 chez la lanterne rouge Sheffield United (20e, 9 pts).
Déjà vainqueur samedi de Newcastle (1-0), Luton a empoché deux victoires en l'espace de quatre jours, soit autant que lors des 17 journées précédentes du championnat.

Cette belle série, construite mardi avec l'aide de deux buts contre son camp de Sheffield, est d'autant plus miraculeuse qu'elle survient dix jours après l'arrêt cardiaque de son capitaine Tom Lockyer contre Bournemouth, un match qu'il lui faudra rejouer.

Bournemouth, de son côté, n'en finit plus d'impressionner sous les ordres d'Andoni Iraola.
Le jeune entraîneur espagnol a obtenu mardi contre Fulham (3-0) sa sixième victoire en sept matches (avec un match nul au milieu), une trajectoire vertueuse qui porte les Cherries à la dixième place.

Libé

Lu 532 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile | TVLibe











Inscription à la newsletter