Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Barça s'envole, l'Atlético s'écroule, le Real se régale




Avec maîtrise, le FC Barcelone a battu l'Athletic Bilbao 2-0 dimanche en Championnat d'Espagne, s'envolant vers le titre après la défaite à Villarreal 2-1 de son dauphin l'Atlético, désormais menacé par le Real Madrid de Cristiano Ronaldo, quadruple buteur contre Gérone 6-3.
Toujours invaincu en Liga après cette 29e journée, voilà le Barça (1er, 75 pts) nanti de onze points d'avance sur l'Atlético Madrid (2e, 64 pts) et de quinze longueurs sur l'équipe entraînée par Zinédine Zidane (3e, 60 pts).
Alors que les Catalans se sont imposés au Camp Nou grâce à Paco Alcacer (8e) et Lionel Messi (30e), les "Colchoneros" ont perdu pied à Villarreal: ils ont encaissé deux buts tardifs du Turc Enes Ünal (82e, 90e+1), alors qu'Antoine Griezmann avait ouvert le score sur un penalty contestable (20e).
Quand on sait que le Barça dispose aussi de l'avantage sur l'"Atleti" à la différence de buts particulière (1-1, 1-0), ce sont virtuellement 12 points qui séparent le premier du deuxième.
Et à neuf journées de la fin, on voit mal ce qui pourrait désormais empêcher Barcelone d'être sacré, même si son prochain déplacement s'annonce compliqué le 31 mars à Séville, après la coupure internationale.
Côté Atlético, la perspective effrayante d'un derby se profile le week-end du 8 avril face au Real, dont l'attaquant vedette Cristiano Ronaldo n'arrête plus de marquer: en treize apparitions en 2018, il compte désormais 21 buts toutes compétitions confondues. Et 22 buts au total dans cette Liga, à trois longueurs du meilleur buteur Lionel Messi (25).
Au stade Bernabeu, le Portugais a marqué d'une belle déviation (11e), puis il a doublé la mise avec l'aide de la transversale, bien servi dans la surface par Karim Benzema (48e). Et après avoir été lui-même passeur décisif pour Lucas Vazquez (59e), "CR7" a poussé au fond un tir de Benzema repoussé par le gardien (64e) avant un ultime but d'un plat du pied (90e+1). Gareth Bale a aussi participé à la fête (86e).
"Quand Cristiano va bien, l'équipe va bien", a résumé Zidane.
Ce succès du Real relègue à la quatrième place Valence (59 pts), devant Villarreal (5e, 47 pts) et Séville (6e, 45 pts), qui est tombé de haut à Leganés (2-1), cinq jours après sa qualification historique pour les quarts de finale de Ligue des champions.
A Barcelone, en revanche, pas de gueule de bois européenne: après sa nette victoire contre Chelsea mercredi (3-0), le club catalan a déroulé sans Luis Suarez (suspendu), Sergio Busquets (orteil fracturé) ou Andrés Iniesta, entré en fin de match.
Dominateur dans le sillage d'un Messi créateur (8e) et buteur (30e), puis moins fringant après la pause, le Barça a bien géré son avantage. Il enchaîne une 36e journée consécutive d'invincibilité, à deux matches seulement du record établi en Championnat d'Espagne par la Real Sociedad (1979-1980).
"En première période, nous avons été brillants, en seconde période, nous avons été solides", a résumé l'entraîneur barcelonais Ernesto Valverde.
Le technicien a salué au passage la performance de Dembélé, passeur décisif pour Messi: "Il a franchi des paliers importants ces dernières semaines", s'est réjoui Valverde, malgré un carton jaune évitable reçu par le jeune ailier (20 ans).
A Villarreal, Griezmann aussi a été averti pour un tacle (15e). Il sera suspendu le 1er avril contre La Corogne, mais disponible pour le derby madrilène.
En attendant, "Grizi" a provoqué dimanche un penalty, peu évident, et l'a transformé, son 17e but dans cette Liga.
En vain: Villarreal a renversé la vapeur dans une fin de match électrique, alors que Griezmann venait de sortir à la 80e.
"J'ai la sensation que c'est moi qui ait perdu ce match", a déploré l'entraîneur "colchonero" Diego Simeone. "Les joueurs ont fourni de gros efforts et je n'ai pas su les aider avec mes décisions."

Mardi 20 Mars 2018

Lu 467 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés