Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Barça face à un mur, la Juventus de Turin en l’occurrence, en quart retour de la C1 ce soir

L’AS Monaco tentera devant un Borussia Dortmund meurtri d’intégrer le dernier carré




Quatre buts à marquer, trois géants à abattre : Dans sa quête d'une nouvelle "remontada" mercredi face à la Juventus Turin en quart de finale retour de la Ligue des champions, Barcelone va se retrouver face à Leonardo Bonucci, Giorgio Chiellini et Gianluigi Buffon. Pour se qualifier, il faudra leur passer sur le corps.
Luis Enrique y croit, son Barça peut marquer quatre buts "à n'importe qui". Simplement, la "Juve" et ses défenseurs ne sont pas n'importe qui et n'ont d'ailleurs pris que deux buts en neuf matches de Ligue des champions cette saison.
Même si Massimiliano Allegri a bâti avec son 4-2-3-1 l'une des Juventus les plus offensives de l'histoire, l'art de bien défendre reste au coeur de ce que représente le grand club turinois.
Un peu en retrait cette saison et pénalisé par le passage d'une défense à trois à une défense à quatre, Andrea Barzagli laisse ces temps-ci Bonucci et Chiellini former l'une des charnières les plus dissuasives qui soient.
Les deux sont de formidables défenseurs mais Bonucci a une corde supplémentaire à son arc avec une relance longue de très haut niveau, qui en fait l'un des principaux artisans du jeu collectif de la Juve.
Au FC Barcelone on compte sur les retours de Busquets et éventuellement de Mascherano touché au mollet gauche. Sergio Busquets, suspendu à l'aller, effectuera donc son grand retour dans l'entre jeu mercredi au Camp Nou tandis que l’autre milieu de terrain, l'Argentin Javier Mascherano, qui souffre du mollet gauche depuis le quart de finale aller perdu à Turin (3-0) resterait incertain pour cette rencontre, le club catalan n'ayant toutefois pas précisé la durée de son indisponibilité.
A la Juventus Turin, le bourreau des Catalans Dybala est incertain. Paulo Dybala, qui avait marqué deux des trois buts de la Juventus devant le FC Barcelone (3-0) à l'aller, a été touché à la cheville droite samedi à Pescara. La Juventus a remporté la rencontre (2-0), mais l'attaquant argentin a laissé sa place à Stefano Sturaro à la 54e minute après être resté au sol. Son entraîneur, Massimiliano Allegri, s'est toutefois voulu rassurant: "Dybala a pris un coup, il y a une torsion, mais nous devons être optimistes", a-t-il confié. Vainqueur de cinq rencontres européennes à domicile sur six cette saison, Monaco voudra atteindre le dernier carré face à un Dortmund battu à l'aller et peu à l'aise dans l'Hexagone. L'AS Monaco FC voudra s'appuyer sur sa redoutable forme à domicile en UEFA Champions League cette saison pour intégrer le dernier carré pour la première fois depuis 2004 aux dépens du Borussia Dortmund. Monaco s'est imposée 3-2 à l'aller grâce à un doublé de Kylian Mbappé et un overgoal de Sven Bender. Ousmane Dembélé et Shinji Kagawa avaient marqué pour Dortmund.
A Monaco après Tiemoué Bakayoko au match aller, c'est au tour de Fabinho, autre milieu de terrain défensif, d'être suspendu mercredi pour la réception de Dortmund. L'entraîneur Leonardo Jardim alignera donc le duo Moutinho-Bakayoko dans l'axe de son milieu de terrain. Sur le plan défensif, Djibril Sidibé, opéré d'une crise d'appendicite, est toujours au repos. Deux choix s'offrent à Jardim pour le remplacer : le jeune Almamy Touré ou l'expérimenté Andrea Raggi. Malgré des performances un peu moins bonnes actuellement, le premier tiendrait la corde. Outre les blessés de longue date que sont le milieu brésilien Gabriel Boschilia (genou), l'attaquant argentin Guido Carrillo (en phase de reprise après une opération des adducteurs) et le défenseur Pierre Nguinda (genou), le reste de l'effectif est opérationnel. Et comme au match aller, Jardim devrait débuter avec le quatuor offensif Silva-Mbappé-Falcao-Lemar.
Pour ce qui est de Dortmund et son collectif encore traumatisé, il sera requinqué par l'annonce de la sortie de l'hôpital du défenseur central Marc Bartra, blessé dans l'attentat contre l'équipe. Si le Borussia Dortmund  a semblé retrouver le goût du football ce week-end en battant Francfort 3-1 pour la 29e journée de Bundesliga, son collectif reste en état de choc. Marcel Schmelzer, le capitaine de l'équipe, a confié après le match: "Depuis mercredi, nous parlons tout le temps entre nous, entre joueurs, nous essayons de surmonter. Le club nous a proposé une aide psychologique professionnelle. Nous devrons faire sans Bartra indisponible encore pour trois semaines, mais pourrons compter sur l'attaquant Marco Reus, titularisé face à Francfort samedi après six semaines d'arrêt».

Programme
Mercredi 19h45

FC Barcelone-Juventus de Turin
AS Monaco- Borussia Dortmund

Mercredi 19 Avril 2017

Lu 510 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés