Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Latifa Akharbach souligne à Nouakchott le rôle des médias professionnels en tant qu’outils d’inclusion et d’émancipation


Libé
Samedi 18 Novembre 2023

Latifa Akharbach souligne à Nouakchott le rôle des médias professionnels en tant qu’outils d’inclusion et d’émancipation
Le rôle des médias professionnels demeure capital dans les sociétés en tant qu'outils d’inclusion et d’émancipation, en dépit de la montée en puissance des médias numériques et des réseaux sociaux, a souligné, jeudi à Nouakchott, la présidente de la Haute Autorité de la communication audiovisuelle, Latifa Akharbach.

"Les sociétés auront toujours besoin de médias professionnels, outils d’inclusion et d’émancipation", a déclaré Mme Akharbach, présidente en exercice du Réseau des Instances africaines de régulation de la communication, qui s’exprimait à l’ouverture d’un colloque international sous le thème "L’audiovisuel à l’ère du numérique : acquis et défis".

Malgré les grandes opportunités apportées par les médias numériques et les réseaux sociaux en termes d’accès à l’information et à la connaissance et de démocratisation de la liberté d’expression, poursuit Mme Akharbach, le rôle des médias audiovisuels notamment publics, demeure capital pour la santé démocratique des sociétés, l’animation du débat public, l’expression du pluralisme ou encore le renforcement de la cohésion sociale.

La présidente de la HACA a rappelé que le développement de l’offre audiovisuelle nationale et de proximité est une question d’importance capitale pour les sociétés africaines en prenant l’exemple de l’évolution que connaissent les industries culturelles et créatives sur le continent.

"Si, selon les chiffres de la Banque mondiale pour l’année 2023, l'Afrique ne pèse aujourd'hui que 5% des industries culturelles dans le monde, le potentiel du continent dans ce domaine est immense, et des progrès significatifs sont perceptibles", a-t-elle précisé.

Pour assurer un développement conséquent et pérenne de ces écosystèmes culturels et créatifs, Mme Akharbach a insisté sur le rôle des médias professionnels notamment audiovisuels, véritables vecteurs de créativité et d’innovation, et outils d’inclusion et d’émancipation.

Organisé par la Haute Autorité de la presse et de l’audiovisuel de Mauritanie et le Réseau francophone des régulateurs des médias, ce colloque a été marqué par la participation des instances de régulation des médias du Maroc, le Sénégal, le Mali, la Côte d'Ivoire, le Bénin et la France.

Les participants à ce colloque ont débattu de plusieurs questions dont notamment les grands enjeux techniques, économiques et culturels auxquels sont confrontés les médias audiovisuels à l’ère du numérique, les problèmes de diffusion et distribution des contenus audiovisuels face aux grands acteurs du numérique, les stratégies à adopter pour entretenir un espace audiovisuel pluraliste et compétitif face à l’évolution de l’offre numérique.

La délégation marocaine à ce colloque comprenait également Fatima Baroudi et Khalil Alami, membres du Conseil supérieur de la communication audiovisuelle et Talal Salaheddine, manager des questions africaines au sein de la HACA.

Cette rencontre à laquelle a pris part l'ambassadeur du Maroc en Mauritanie, Hamid Chabar, sera couronnée par l’adoption de la déclaration de Nouakchott sur l’adaptation des techniques et outils numériques aux exigences de l’explosion numérique moderne.

Créé à Ouagadougou en 2007, le Réseau francophone des régulateurs des médias comprend 31 institutions membres d'Afrique, d'Amérique du Nord et d'Europe. Sa vocation principale est d’œuvrer à la consolidation de l’Etat de droit, de la démocratie et des droits de l’Homme.


Lu 711 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 24 Février 2024 - 13:28 En avant toute !

Samedi 24 Février 2024 - 08:47 Femmes et avenir du socialisme

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020












Flux RSS
p