Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La réplique de Benzema à Le Graët : Je vous demande de m'oublier




Je vous demande de m'oublier": Karim Benzema a exprimé mercredi son ras-le-bol d'être à nouveau au centre des débats après des propos du président de la Fédération française de football (FFF) Noël Le Graët, selon qui l'attaquant n'a plus sa place en Bleu.
"Monsieur Le Graët, je vous demande de m'oublier et de me laisser tranquille svp", a écrit Benzema sur son compte Twitter.
"La France est championne du monde et là est l'essentiel, le reste n'est que futilité. Merci", a ajouté l'avant-centre du Real Madrid, ajoutant deux mots-clés limpides: "ÇaSuffit" et "GiveMeABreak" ("Laissez-moi tranquille", en anglais).
Benzema réagissait à un entretien de Noël Le Graët avec Ouest France, dans lequel le patron de la FFF juge que le bail de l'attaquant avec les Bleus "est terminé". "Je n'ai rien contre Karim, il s'est toujours bien comporté en équipe de France. Mais je pense que les Bleus, c'est terminé pour lui, d'autant qu'il est peut-être moins en forme depuis quelque temps", explique le dirigeant.
Benzema avait déjà publié fin mai un tweet furieux après des propos similaires de Le Graët qui estimait dans un entretien à l'AFP que l'attaquant âgé de 30 ans était "de l'histoire ancienne".
L'attaquant du Real (81 sélections, 27 buts) est tenu à l'écart de l'équipe de France depuis octobre 2015 et l'affaire du chantage à la sex-tape, dans lequel il est mis en examen. La Cour d'appel de Paris doit rendre le 8 novembre sa décision concernant la validité de l'enquête.
Quelques heures plus tôt, son ancien agent, l'historique Karim Djaziri, s'était agacé également sur Twitter: "Noël, vous aviez déjà mis un terme à la carrière internationale de Benzema en juin 2018 vous remettez ça aujourd'hui tout en le dénigrant! Dans quel but? Vous vous reprochez quelque chose?"
"Écrivez à @FIFAcom et laissez-le jouer pour une autre sélection, nous verrons s'il est terminé", a-t-il encore taclé. Benzema fait partie des sept joueurs français sélectionnés par la rédaction de France Football parmi les 30 candidats au plus prestigieux des trophées individuels, le Ballon d'Or, qui sera décerné début décembre.
Les six autres internationaux français nommés sont Kylian Mbappé, Antoine Griezmann, N'Golo Kanté, Paul Pogba, Hugo Lloris et Raphaël Varane, coéquipier de "Benz" au Real Madrid.

Les misères de jeunes footballeurs ivoiriens

Depuis cinq mois, des jeunes footballeurs ivoiriens se trouvent bloqués en Ethiopie par la faute d'un prétendu agent de joueurs qui leur a fait miroiter "l'eldorado en Géorgie", a indiqué mercredi la Fédération ivoirienne de football (FIF).
La FIF précise n'être mêlée ni de près ni de loin à cette affaire. Des enquêtes sont menées pour situer les responsabilités.
"Depuis cinq mois, une dizaine de joueurs de nationalité ivoirienne se trouvent en Ethiopie. Partis sous la houlette d'un certain Touré Jean Alain se disant agent sportif, ils ont entrepris de se rendre en Géorgie pour des essais dans des clubs", indique un communiqué de la FIF publié sur son site.
Arrivés en Ethiopie, le visa leur a été refusé par l'ambassade de Géorgie
La FIF précise par ailleurs "qu'aucune demande de sortie conformément à la procédure en vigueur ne lui a été adressée par le ou les clubs de ces joueurs, ni par le prétendu agent sportif”, qui n'est pas enregistré sur la liste agréée par la FIF.
Ces joueurs appartenaient tous au club de ASC Ouragahio (ligue régionale).
La FIF dénonce "une opération clandestine de sortie de joueurs", elle a été tenue au courant par le ministère des Sports via celui des Affaires étrangères.
"La police économique, à la demande des autorités compétentes, a également ouvert une enquête et collabore avec la Fédération", conclut le communiqué.

Vendredi 12 Octobre 2018

Lu 262 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés