Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La participation de la femme dans les espaces publics est une condition sine qua non pour faire avancer la société

Kenza El Ghali, ambassadrice du Maroc au Chili


La participation de la femme dans les espaces publics est une condition sine qua non pour faire avancer la société
Le Maroc œuvre sans cesse en faveur de la promotion du rôle de la femme dans l'effort de développement et encourage sa participation dans les espaces publics qui est une "condition sine qua non" pour faire avancer la société vers davantage de prospérité, a affirmé samedi l’ambassadrice du Maroc au Chili, Mme Kenza El Ghali.

La diplomate marocaine, qui était l’invitée de la radio chilienne «ADN», principale radio d’information au Chili, a rappelé que les grandes avancées réalisées en faveur de la femme au Maroc découlent de la vision de SM le Roi Mohammed VI.

C’est cette vision pionnière qui a conduit, entre autres, à la réforme de la Moudawana, à l’accession de la femme à la fonction de Adoul, à l’instauration de quota pour les femmes dans les fonctions électives, a souligné Mme El Ghali.

Interrogée sur la perception que véhiculent les médias étrangers sur la femme dans le monde musulman, Mme El Ghali a dénoncé les préjugés, exacerbés par l’actualité, la diabolisation et l’ignorance qui produisent une vision déformée de la réalité dans les pays musulmans.

Evoquant la question migratoire, Mme El Ghali a indiqué que la situation géographique du Maroc en a fait un pays d’accueil de la migration, après avoir été un pays émetteur et de transit des migrants. La politique migratoire du Maroc est fondée sur la solidarité avec les migrants, dont 50.000 ont vu leur situation régularisée au Maroc.

De même, le Maroc investit énormément en Afrique de l’Ouest dans des projets qui contribuent à fixer les migrants éventuels dans leurs régions d’origine, a ajouté Mme El Ghali, soulignant que les migrants partent non seulement pour des raisons politiques ou économiques, mais aussi à cause des changements climatiques qui les poussent à quitter leurs territoires.

Enfin, le Royaume collabore étroitement avec l’Espagne et l’Union européenne pour traiter, dans les meilleures conditions, la question migratoire. A une question sur l’essor du tourisme au Maroc, Mme El Ghali a mis en avant les atouts du secteur touristique au Maroc, qui est visité par 20 millions de touristes par an.

Ces atouts sont essentiellement la grande diversité culturelle du Maroc, ses paysages uniques, l’immensité de ses plages, son histoire millénaire et l’hospitalité légendaire des Marocains. Le mélange savant entre le traditionnel et le moderne dont le Maroc a le secret, vient compléter la liste des atouts qui attirent autant de touristes au Maroc.

A ce propos, l’ambassadeur du Maroc a rappelé la recommandation faite par l’écrivaine chilienne Patricia Serra, qui a participé récemment au Salon du livre de Casablanca, selon laquelle l’hospitalité marocaine doit être déclarée comme «patrimoine immatériel de l’humanité».

Sur le plan culturel, Mme El Ghali a loué le travail réalisé par les jeunes cinéastes afin de faire connaître en Amérique Latine, la culture du Maroc à travers une vision artistique singulière qui contribue à créer un intérêt chez le public pour connaître davantage le pays, sa culture, ses traditions et ses gens

Libé
Dimanche 19 Septembre 2021

Lu 701 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020








Flux RSS