Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La nouvelle présidente du Parlement andin loue la place du Maroc et son rôle dans le raffermissement de la coopération Sud-Sud


Libé
Mardi 29 Août 2023

La présidente du Parlement de la communauté des pays andins, Cristina Reyes Hidalgo, a salué la place du Maroc et son rôle dans le raffermissement de la coopération Sud-Sud.


Mme Reyes Hidalgo, qui s’exprimait lors d’une rencontre avec les membres de la section parlementaire nationale auprès du Parlement andin, en marge de leur participation aux travaux de la session d’août de ce groupement régional qui s’est tenue du 24 au 26 courant, a fait part de sa grande appréciation pour le Royaume du Maroc et ses initiatives de solidarité, ce qui en fait un trait d’union entre l’Afrique, le monde arabe et les pays des Andes, indique samedi un communiqué du Parlement.


Mme Reyes Hidalgo, qui était accompagnée du secrétaire général du Parlement andin, Eduardo Chiliquinga Mazon, a également exprimé sa fierté de la présence de membres du Parlement marocain aux activités de cette session du Parlement andin, ce qui représente une opportunité pour “échanger et partager les expériences et bénéficier des expériences pionnières du Maroc, notamment dans le domaine des énergies alternatives et de la politique de l'eau, ainsi que de la stratégie nationale d'intégration des immigrés et de la gestion de la question migratoire, en général.


A cet égard, le nouvelle présidente du Parlement andin a souligné le rôle d'avant-garde joué par le Parlement marocain dans le renforcement des relations avec les pays de la communauté andine, appelant à tirer profit de la visite des représentants des deux chambres du parlement marocain pour découvrir les expériences pionnières du Maroc dans de nombreux secteurs, ainsi que les acquis engrangés en matière de promotion de la femme, de la gestion des flux migratoires, de politique agricole et des énergies renouvelables.


Les membres de la délégation parlementaire, composée des députés Fatine El Ghali, du groupe Rassemblement national des indépendants, Mohamed Touimi Benjelloun, du groupe Authenticité et Modernité, et du conseiller Abdelkader Salama, du groupe Rassemblement national des indépendants, ont témoigné, de leurs côtés, de la volonté de l’institution législative de traduire le parcours remarquable des relations bilatérales en des projets et une feuille de route clairs avec des objectifs et des mécanismes bien définis.


Ils ont souligné, dans ce sens, que l’adhésion du Maroc au Parlement Andin rentre dans le cadre du renforcement du choix stratégique du Maroc en matière de coopération sud-sud, sous le leadership de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, relève la même source.


Ces entretiens ont été l’occasion pour les membres de la délégation de présenter les félicitations des présidents du Parlement marocain à Mme Reyes Hidalgo pour son élection à la tête du Parlement Andin, et de souligner les relations distinguées liant les deux institutions législatives, ajoute-t-on.

Le Parlement marocain et le Parlement Andin ont signé en juillet 2018 à la Chambre des conseillers un mémorandum d’entente visant l’établissement des canaux de communication et d’interaction parlementaire à travers notamment les échanges de visites, d’expériences et d’informations, rappelle la même source, ajoutant qu’en vertu de cet accord, le Parlement marocain a obtenu le statut de partenaire avancé auprès de cette institution législative.


Les travaux de cette session ont démarré par l’organisation d’une première rencontre des autorités locales de la région des Andes, qui a connu plusieurs interventions des différents représentants des régions de cet espace géographique (Bolivie, Chili, Équateur, Colombie et Pérou), touchant à des sujets comme le changement climatique, le financement des politiques publiques et l’investissement dans les politiques sociales. 



Lu 1324 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020











Flux RSS
p