Facebook
Rss
Twitter









Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La décision de Washington de reconnaître la marocanité du Sahara constitue un tournant historique



Khalid Naciri, ambassadeur du Maroc en Jordanie



La décision des Etats-Unis de reconnaître la souveraineté pleine et entière du Maroc sur son Sahara est le prolongement de l’appui américain à l’initiative marocaine d’autonomie en tant que solution crédible et sérieuse au conflit artificiel du Sahara marocain, a affirmé l'ambassadeur du Maroc en Jordanie, Khalid Naciri. La reconnaissance de la marocanité du Sahara par les Etats-Unis, grande puissance mondiale dotée d’un siège permanent au Conseil de sécurité de l’ONU, marque un tournant historique dans le différend artificiel sur le Sahara marocain et constitue l’aboutissement d’un travail de longue haleine, a déclaré le diplomate marocain à l'Agence jordanienne de presse (Petra). La décision de Washington, a-t-il noté, a été suivie par l’annonce de l’ouverture d’un consulat général américain dans la ville de Dakhla, qui jouera un rôle important dans le développement économique et la promotion des investissements. Plusieurs pays ont ouvert des consulats dans le Sahara marocain, y compris la Jordanie, a notamment souligné Khalid Naciri, saluant dans ce cadre les positions d’Amman sous le leadership de SM le Roi Abdallah II, en faveur du Maroc et de son intégrité territoriale. La décision de la Jordanie d'ouvrir un consulat général dans la ville de Laâyoune revêt une importance très forte et jouera un rôle important dans la consolidation des relations bilatérales tout en renforçant les investissements commerciaux dans la région, a-t-il poursuivi, ajoutant que cette décision ouvrira également la voie au développement des relations humaines et commerciales entre les deux pays frères. D’autre part, l’ambassadeur a mis l’accent sur les relations distinguées entre SM le Roi Mohammed VI et son frère SM le Roi Abdallah II et la détermination des deux Souverains de maintenir une coordination continue sur les questions régionales d'intérêt commun. Le diplomate a réaffirmé le soutien constant du Royaume du Maroc à la cause palestinienne et au droit du peuple palestinien à établir son Etat indépendant aux frontières du 4 juin 1967, avec Al QodsEst comme capitale. Le Maroc, sous la conduite de SM le Roi Mohammed VI, Président du Comité d’Al Qods, restera aux côtés des Palestiniens et de leur juste cause, a-t-il conclu.

Libé
Mercredi 16 Décembre 2020

Lu 214 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.