Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La coopération maroco-britannique actée via le GME


Rachid Meftah
Mercredi 1 Décembre 2021

La sérénité qui a marqué la réaction du Maroc à la décision malencontreuse, insidieuse et démesurée de l’Algérie de rompre d’une manière unilatérale brutale et pernicieuse l’approvisionnement en gaz de l’Espagne et du Portugal via le gazoduc Maghreb Europe (GME) à seule fin d’espérer pénaliser Rabat en la privant de «son droit de passage», n’a pas tardé à trouver sa concrétisation dans les efforts déployés par le Royaume dénotant de l’ingéniosité de sa politique diplomatique anticipative.
A peine un mois après ladite décision, la société britannique «Sound Energy» a conclu avec l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) un accord pour la vente du gaz naturel de la concession de Tendrara à l’Est du Maroc, indique ce mardi un communiqué émis par la firme anglaise spécialisée dans l’exploitation gazière et pétrolière, qui précise qu’aux termes de ce nouveau contrat, «Sound Energy, dont le siège se trouve au Royaume-Uni, s’engage à produire et à livrer à l’ONEE jusqu’à 350 millions de mètres cubes de gaz naturel liquéfié par an, sur une durée de 10 ans.
Ainsi, le gaz transitera désormais par la partie marocaine du GME, signale ledit communiqué, ce qui doit permettre le redémarrage de ce gazoduc traversant sur une longue distance le Maroc et qui livrait le gaz algérien à l’Espagne et au Portugal avant qu’Alger ne mette fin à son contrat fin octobre. Cet acte a été, d’ailleurs, rappelons-le, largement déploré et dénoncé par de nombreux acteurs politiques et économiques européens le qualifiant de manœuvre désespérée et de «chantage» avéré à l’envers de l’Europe et tous les pays de la région.

L’accord vient parachever le processus gazier contracté auparavant entre le Royaume-Uni et le Maroc
L’accord, signé par les partenaires britanniques et marocains vient s’ajouter à l’accord conditionnel de vente de gaz lié au développement de gaz naturel liquéfié de phase 1TE-5Horst, conclu par «Sound Energy» avec «Afriquia Gaz» et annoncé le 29 juillet 2021 parallèlement à son accord avec l’ONHYM (Office national des hydrocarbures et des mines) et le Groupe «Tendrara JV Partners».
Il s’agit, en outre, d’un accord contraignant de vente et d’achat du gaz naturel de la concession de Tendrara sur une durée de dix ans. En effet, dans le cadre de ce nouveau contrat, les partenaires de Tendrara JV se sont engagés, sous conditions à produire, traiter et livrer le gaz de ladite concession conformément aux spécificités de gaz requises de l’ONEE, au gazoduc Maghreb Europe (GME) -partie marocaine-.
A ce propos, le volume contractuel s’élève à 350 millions de mètres cubes de gaz naturel par an pendant une période de dix ans avec un volume annuel de prise et de paiement de 300 millions de mètres cubes.

Accord contraignant subordonné à des conditions bien définies dans le temps et dans l’espace
Là-dessus, l’accord est subordonné, entre autres, aux conditions :
- de l’octroi de toutes les autorisations et permis nécessaires pour la construction des installations de gaz de la phase 2
- de l’approbation finale de la décision d’investissement, lorsqu’elle est prise par les partenaires de Tendrara JV, les ministères marocains de la Transition énergétique et de l’Economie et des Finances.
- de la conclusion par les partenaires de Tendrara JV d’un accord d’interconnexion avec l’opérateur du pipeline GME
- du démarrage des travaux du raccordement de la concession de production de Tendrara au pipeline GME.
D’autre part, à l’issue de la signature de ce contrat historique opportun, le président de la firme britannique, Graham Lyon, a déclaré que « cet accord est une étape importante et attendue depuis longtemps qui permettra à la société de faire progresser la planification du développement de la phase du gisement TE-5Horst dans la concession de Tendrara ». « Nous nous réjouissons que ce partenariat Royaume-Uni/Maroc et ONHYM/Sound Energy fonctionne parfaitement. Ce partenariat va contribuer à l’évolution de l’économie marocaine malgré la pandémie », a-t-il ajouté.
Par ailleurs, le communiqué publié par la société britannique « Sound Energy » souligne que plusieurs partenaires financiers de premier plan ont bien exprimé « un vif intérêt » pour contribuer au parachèvement de l’édification de « l’infrastructure gazière à long terme du Royaume et à l’approvisionnement en gaz, au Maroc et pour le Maroc ». En fait, cette entreprise économico-diplomatique bipartite s’inscrit pleinement dans la dynamique pluridimensionnelle qui caractérise les orientations et les options de la politique internationale prônée et déployée, tous azimuts, par le Maroc dans sa course acharnée et lucide vers le rayonnement régional, l’émergence économique ambitionnée et la stabilité mais aussi la sécurité dans toutes ses facettes, politique, économique, énergétique, alimentaire … et ce au grand dam du voisin de l’Est, frustré et aveuglé par sa jalousie ancestrale quant aux avancées marocaines éclatantes, observées et reconnues par tout un chacun aux niveaux régional, continental, voire mondial.
Encore une fois, la manœuvre gazière algérienne visant à asphyxier l’économie marocaine s’est aussitôt révélée vaine, infructueuse et totalement contreproductive à l’instar de toutes les actions hystériques menées par cette pauvre junte au gouvernail algérien en flagrant manque de reconnaissance. 


Lu 1939 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS