Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La campagne arabe de l’EN A’ tourne court

Moralité : Ne jamais prétendre être plus fort que ce que l’ on est


​Mohamed Bouarab
Dimanche 12 Décembre 2021

L’ aventure a tourné court pour le Onze national A’ à la Coupe arabe des nations de football qui se tient actuellement au Qatar sous l’égide de la FIFA. Devant son homologue algérienne et pour le compte des quarts de finale, l’EN a été coiffée au poteau, samedi au stade Al Thumama à Doha, après le recours à la pénible épreuve des tirs au but. Le temps réglementaire et les prolongations s’étaient soldés sur le score de deux partout, alors qu’aux penalties, le dernier mot a été celui des Fennecs qui s’étaient imposés sur la marque de 5 à 3.
Le sélectionneur national Lhoucine Ammouta se dit surpris par le niveau de ses joueurs
Un derby maghrébin qui a tenu toutes ses promesses au grand bonheur des organisateurs de cette compétition qui se veut une sorte de répétition pour le Mondial 2022 au Qatar. L’opposition a été une véritable bataille tactique qui a tourné à l’avantage du coach algérien, Majid Bougherra, qui avait vu juste lors de la conférence de presse d’avant match, en avançant que pour ce genre de match, ce n’est pas la fraîcheur physique qui compte le plus, mais l’état d’esprit.

A ce propos, se sont les Algériens qui ont montré davantage de niaque, abordant la confrontation pied au plancher et prenant au dépourvu une sélection marocaine qui avait eu beaucoup de mal à entrer dans le match, trouvant toutes les peines du monde à produire du jeu.

Une entame sur les chapeaux de roue de l’adversaire, faite pour confirmer que l’Algérie de ce jour n’a rien à voir avec les sélections affrontées par l’équipe du Maroc au cours du premier tour. Sacrée différence et il était donc tout à fait normal de voir les protégés de Lhoucine Ammouta à la défensive, tâchant surtout d’éviter d’encaisser un but lors du premier quart d’heure, qui pour une fois, porte bien l’appellation de sale quart d’heure.

Les assauts orchestrés par la formation marocaine ont été rares et le chemin des filets aurait pu être trouvé sur un joli headding de Walid El Karti détourné magistralement par le vétéran keeper Rais Boulhi. Il a fallu donc attendre l’heure de jeu pour que les Algériens parviennent à ouvrir la marque sur penalty transformé par leur capitaine Yassine Brahimi après une faute de Mohamed Chibi. La réaction des Marocains ne s’était pas faite attendre, puisqu’à la 64ème minute, Mohamed Nahiri a pu remettre les pendules à l’heure.

L’explication n’a pas baissé d’intensité, ni de rythme mais le score en reste là pour que les deux teams soient appelés à aller puiser jusqu’au bout de leurs réserves en jouant les prolongations. Et une fois encore, c’est la sélection algérienne qui prend en premier l’ascendant suite à un fort joli but de loin de Yassine Blaili (102è) des 50 mètres déjouant la vigilance du gardien de but, Anas Zniti, bien loin de son meilleur niveau lors de ce match.

A 2 à 1, l’EN se devait de nouveau de courir derrière le résultat, et fort heureusement, le scénario escompté a suivi après un but de Badr Benoun à la 111ème minute.

Fin des débats sur la marque de deux partout et aux tirs au but, comme précité, la formation algérienne a pu mettre au fond des filets cinq shoots, au moment où l’EN en a raté un, celui de l’infortuné Karim El Berkaoui, intercepté par Bolhi.

A l’issue de ce match, le sélectionneur national Lhoucine Ammouta a fait savoir qu’il a été surpris par le niveau de ses joueurs qui ont manqué de concentration, avant d’ajouter que la pression a été faite pour leur compliquer la tâche.

En se référant à la phase de poules qui a vu le Maroc dominer ses adversaires, trois victoires de rang face à la Palestine (4-0), la Jordanie (4-0) et l’équipe olympique de l’Arabie Saoudite (1-0), il était légitime de nourrir de grandes ambitions, surtout que joueurs et staff technique entretenaient l’espoir d’aller jusqu’au bout. Mais en héritant d’un sacré morceau, la réalité a été tout autre et la qualification au dernier carré a été pour l’Algérie qui affrontera mercredi prochain le Onze qatari, hôte du tournoi, tombeur, vendredi, de la sélection des Emirats Arabes Unis sur le score sans appel de 5 à 0.

L’autre demi-finale prévue également, ce mercredi, opposera les Pharaons aux Aigles de Carthage. L’Egypte s’était qualifiée au détriment de la Jordanie (3-1), tandis que la Tunisie a eu raison du Sultanat d’Oman (2-1).

Bref, pourvu que la leçon de la déroute de l’EN A’ soit retenue par les responsables de la sélection nationale première qui avait dominé les éliminatoires du Mondial en bénéficiant de conditions plus favorables. Elle a disputé l’ensemble de ses matches à la maison qui plus est face à des équipes à cataloguer parmi les Petits Poucets du continent. Au match barrage, ça sera une autre paire de manche, tout comme d’ailleurs aux phases finales de la CAN qui débutera le mois prochain au Cameroun. Il n y a pas lieu de se voir plus fort que l’on est et partir à ces deux rendez-vous avec la casquette d’outsider serait le mieux approprié.

Mohamed Bouarab


Lu 1314 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Juin 2023 - 13:08 Mondial féminin de foot sans diffuseur

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS