Libération


Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La BERD lance au Maroc son programme Women in Business




La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) a lancé récemment au Maroc son programme de renommée internationale Women in Business, avec pour objectif de renforcer l'économie nationale en libérant le potentiel des femmes entrepreneuses.
Le programme Women in Business au Maroc va recevoir une aide importante de l’Union européenne (UE) dans le cadre de son initiative en faveur de l’inclusion financière, qui offre des financements cruciaux pour l’accès aux services de conseil et aux garanties des banques partenaires de la BERD, indique un communiqué conjoint de la BERD et l'UE.
Dans un premier temps, la BERD fournira au total l’équivalent de 35 millions d’euros en monnaie locale à la BMCE Bank of Africa et à la BMCI pour soutenir les petites et moyennes entreprises dirigées par des femmes, précise le communiqué, notant que d’autres banques devraient se joindre à cette initiative.
Dans sa phase initiale, rapporte la MAP, le programme vise à soutenir au moins 200 femmes entrepreneuses par le financement et les services de conseil. Un effort particulier sera consacré au soutien des entreprises basées en dehors des grands centres économiques marocains.
Outre le financement, les femmes entrepreneuses recevront également des conseils en gestion pour améliorer la compétitivité, des formations, un mentorat et une aide à la création de réseaux, ainsi qu’un accès au service d’auto-diagnostic en ligne Business Lens, souligne la même source, ajoutant que les formations et le mentorat permettent aux femmes entrepreneuses de partager leurs expériences et d’échanger leurs connaissances.
Le programme Women in Business peut avoir un impact extrêmement positif au Maroc, estime la même source, faisant remarquer que l’autonomie économique des femmes est en effet un moteur de croissance économique alors que seules 50% des entreprises formelles dirigées par des femmes utilisent un compte bancaire et celles-ci ne sont souvent pas en mesure de bénéficier de la gamme complète des offres des banques.
Lors d’un colloque qui s’est tenu à Casablanca pour le lancement du programme au Maroc, la directrice générale de la BERD pour la partie méridionale et orientale du bassin méditerranéen (région SEMED), Janet Heckman, a signé un accord avec deux banques locales qui rétrocèderont des financements de la BERD à des entreprises dirigées par des femmes. Participaient également à ce colloque, la ministre de la Solidarité, de la Femme, de la Famille et du Développement social, Bassima El Hakkaoui, et le responsable adjoint de la délégation de l’Union européenne auprès du Maroc, Alessio Cappellani.
Depuis le début de ses opérations au Maroc en 2012, la BERD y a financé des projets d’une valeur de 1,6 milliard d’euros et a offert des services de conseil en gestion à plus de 400 PME marocaines.

Samedi 22 Septembre 2018

Lu 643 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.