Libération




Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’émouvante lettre du prince Charles à Lady Diana




L’émouvante lettre du prince Charles à Lady Diana
Le prince Charles vient de fêter ses 70 ans. Et se prépare de plus en plus à devenir roi d'Angleterre. Mais il restera toujours dans la mémoire collective celui qui n'a pas su aimer Lady Diana. Le 30 août 1997, veille de sa mort, l'héritier de la Couronne écrivait une dernière lettre à la mère de ses deux fils. Elle n'aura jamais pu la lire…
En effet, le samedi 30 août 1997, le prince Charles s'installe à son bureau au château de Balmoral où il vient de passer un mois de vacances en compagnie de ses fils, les princes William et Harry. Ce jour-là, Il est très préoccupé par son cadet en difficulté scolaire. Avec Diana, dont il a fini par divorcer, mais avec laquelle il entretient désormais des rapports courtois, ils ont longuement discuté du sujet : il faut faire redoubler Harry, dont l'adolescence s'annonce compliquée.
Mais le prince de Galles doute de leur choix, il veut encore en débattre avec la princesse. Il sait qu'il n'a pas toujours été le plus adroit des pères, mais il aime ses fils. Le fils aîné d'Elizabeth II prend donc une feuille avec ses armoiries et débute sa missive par « ma chère Diana ». Il lui demande une dernière fois son avis sur le redoublement de leur fils, alors que la rentrée scolaire approche.
Charles évoque aussi la suite des études du prince Harry, déjà abordée avec Diana. Ensemble, ils ont décidé qu'il poursuivrait sa scolarité plus tard à Eton, comme son aîné William. Cette décision déplaît à Harry qui souhaite étudier à Harrow pour rester avec son meilleur ami, le fils de la famille van Straubenzee. Charles hésite et s'en ouvre à son ex-épouse.
Le prince se sent vaguement soulagé et termine son écrit comme à son habitude par un « très tendrement, Charles ». Il relit sa lettre, scelle l'enveloppe et la remet à son secrétaire. Il ne doute pas que Diana l'appellera immédiatement après la lecture de ce courrier, au plus tard le lundi matin. Elle ne le lira jamais. Ni cette lettre, ni un autre appel tant attendu ne la sauveront. Elle décédera quelques heures plus tard à Paris sous le tunnel de l'Alma. Laissant Harry dans le plus grand désarroi et le prince Charles seul face à des sentiments irrationnels…

Lundi 19 Novembre 2018

Lu 175 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 17 Septembre 2020 - 17:55 Oubliez les boissons gazeuses !

Dimanche 13 Septembre 2020 - 18:00 Des mammouths sous l’aéroport de Mexico