Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L'Unesco se penche sur l’institutionnalisation des études de genre




L’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco) organise, jeudi et vendredi au Maroc, un symposium international sur «Le genre et l’université, expériences croisées vers la généralisation des études de genre».
Organisé à l’initiative également de la Faculté des lettres et des sciences humaines Aïn Chock-Université Hassan II de Casablanca, de l’Institut de recherche pour le développement (IRD) et du Centre d’études, de recherche et de formation sur le genre et l’égalité (CEG-Maroc), ce symposium international, qui réunira des enseignants et chercheurs engagés dans les études de genre au Maroc, de la région MENA, d’Afrique, et d’Europe, ainsi que des institutionnels, a pour objectif de partager des expériences et «d’attirer une nouvelle fois l’attention des décideurs, des universités et du public, sur l’importance et l’urgence d’instituer et de généraliser les études de genre comme levier incontournable du changement social requis sur le chemin vers l’égalité femmes/hommes et pour le développement», souligne l’agence onusienne basée à Paris.
Le symposium, qui s’inscrit dans le cadre de la célébration de la Journée internationale des droits des femmes, se tiendra à la Faculté des lettres et des sciences humaines d’Aïn Chock à Casablanca et à la Faculté des lettres et sciences humaines de Rabat.
Il se déclinera sous forme de tables rondes et d’ateliers consacrés aux modalités, voies et moyens possibles pour instituer et généraliser les études de genre dans les universités.
Le colloque verra également la présentation de publications sur l’état des lieux de la formation et de la recherche sur le genre au Maroc et en Tunisie publiées en 2018 par l’UNESCO et les partenaires universitaires dans les deux pays.

Mercredi 27 Mars 2019

Lu 192 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.