Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L'Atletico saisit la Fifa pour contacts répétés entre Barça et Griezmann




L'Atletico saisit la Fifa pour contacts répétés entre Barça et Griezmann
L'Atletico Madrid a déposé plainte auprès de la Fifa pour "contacts répétés" de la part du FC Barcelone avec son attaquant français Antoine Griezmann, a annoncé mardi à l'AFP une source interne au club madrilène, confirmée par la Fifa.
"La plainte a été déposée pour des contacts répétés avec le joueur et son entourage" de la part du Barça. "C'est un joueur sous contrat longue durée et ça ne peut pas se passer comme ça. De plus, le club estime que cela peut affecter le déroulement d'une compétition comme la Liga, où le Barça est maintenant premier et l'Atletico deuxième", a dit cette source.
"Nous pouvons confirmer avoir reçu une plainte de l'Atletico Madrid concernant ledit sujet", a confirmé la Fifa à l'AFP.
Griezmann (26 ans), dont la clause de cession s'élèvera à 100 millions d'euros à partir du 1er juillet prochain, a prolongé l'été dernier avec l'Atletico jusqu'en 2022. Il a inscrit 90 buts en 179 matches pour les "Colchoneros".
Samedi dernier, le quotidien sportif de Barcelone Mundo Deportivo avait annoncé que le président du Barça, Josep Maria Bartomeu, avait récemment rencontré la famille de Griezmann. La direction du Barça n'a pas démenti cette information.
"Il s'agissait d'apporter la touche finale à l'accord", avait précisé le quotidien barcelonais, selon lequel la star des Bleus a donné son aval à un transfert vers le club catalan.
"Bien sûr que Griezmann pourra partir à un moment donné, comme sont partis Diego Costa, Diego Ribas, Arda Turan", a déclaré la semaine dernière Diego Simeone, l'entraîneur de l'Atletico, dans l'hebdomadaire français L'Equipe Magazine.
"Si un joueur vient vers moi et me dit: +Coach, j'ai une chance de la vie qui se présente pour jouer à tel endroit, je veux partir+. S'il m'a laissé sa vie sur le terrain comme le fait Griezmann, je lui dirai: +Sans aucun problème+", avait-il ajouté.

Jeudi 21 Décembre 2017

Lu 491 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










Mots Croisés