Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

“L’Afrique du rire” fait escale à Rabat et Casablanca




La deuxième édition du Festival itinérant d'humour "Afrique du rire", qui réunit une pléiade d'humoristes africains, a fait escale, lundi soir, à Rabat, offrant à un grand public cosmopolite un spectacle attrayant.
Placé sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, ce Festival d'humour itinérant d’Afrique, qui se tient sous le thème "Unis par le rire" vise à créer une passerelle entre les nations via le rire, composante fondamentale de la culture africaine. Après l’étape d’Abidjan, de Marrakech et de Rabat, d'autres spectacles sont prévus à Casablanca, Bamako et Dakar. Pour l'étape de Rabat, des humoristes talentueux ont gratifié un public hétéroclite d’un défilé de sketchs époustouflants, dignes de l’écho de ce projet artistique porté par des humoristes invétérés, à leur tête le Maroco-Ivoirien Tahar Lazrak, alias Oualas, organisateur de cet événement artistique panafricain. Dans une déclaration à la MAP, Oualas affirme que ce festival africain se veut "rassembleur et unificateur", ayant pour objectif principal de rassembler des artistes de renom venus de toute l’Afrique autour de la communication et de l’échange intercontinentaux.
Les humoristes engagés abordent également les enjeux contemporains de la société africaine, tels que l’union africaine, la paix en Afrique et le changement en Afrique, avec une bonne dose d’humour et beaucoup d’imagination, a-t-il poursuivi. "Le pari est réussi, les deux derniers shows ont été joués à guichets fermés et ce soir, à Rabat, le public est venu nombreux", s’est-il réjoui, soulignant que le Festival "Afrique du rire" est sur la bonne voie.
A travers ce show époustouflant, qui a tenu toutes ses promesses, les festivaliers littéralement conquis et enchantés, ont vécu, le temps de cette soirée grandiose, de véritables moments de joie, de convivialité, de communion et de partage. Cette soirée a démontré, en fin de compte, que l'humour peut servir de pont pour renforcer la communication et les liens entre Africains. Ce métissage culturel confirme également que les Africains savent faire rire, via des sketchs qui traitent de sujets qui touchent au vécu des hommes et femmes du continent.

Mercredi 23 Janvier 2019

Lu 850 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif