Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Insolite : Une banque dans de beaux draps




La plus grande banque d'Australie, la Commonwealth Bank, a admis jeudi avoir perdu les données financières d'environ 20 millions de clients, tout en assurant qu'il n'y avait pas matière à inquiétude.
La Commonwealth Bank a indiqué ne pas être en mesure de retrouver deux bandes de données magnétiques sur lesquelles étaient stockés des noms, des adresses, des numéros de compte et des détails des transactions réalisées entre 2000 et 2016, lorsque l'incident a été révélé par la presse.
Selon la chaîne ABC, ces données auraient dû être détruites par une société sous-traitante après le démantèlement de son centre de données, mais la banque n'a jamais reçu une confirmation écrite que cela a été réalisé.
La banque a assuré aux clients qu'il n'y avait pas de raisons de s'inquiéter car les bandes magnétiques manquantes ne contenaient pas des mots de passe, des codes PIN ou autres données qui pourraient être utilisées pour des fraudes.
Dans un communiqué, la banque a affirmé qu'en 2016, lorsque l'incident avait été dévoilé par la presse australienne, une enquête indépendante "a déterminé que selon le scénario le plus probable, les bandes magnétiques avaient été jetées". "Nous prenons la protection des données des clients très au sérieux et de tels incidents sont inacceptables", a dit Angus Sullivan, un dirigeant de la banque. "Je veux assurer à nos clients que nous avons pris toutes les mesures nécessaires pour protéger leurs informations et nous nous excusons pour toute inquiétude que cet incident a pu provoquer", a-t-il ajouté.

Vendredi 11 Mai 2018

Lu 377 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.