Libération


Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Insolite : Musée de la gueule de bois




Insolite : Musée de la gueule de bois
Il arrive aux fêtards de ne plus trop savoir ce qu'ils ont fait la nuit précédente. A Zagreb, un musée collectionne les histoires de gueule de bois et les reliques de soirées avinées pour aider les visiteurs à combler leurs trous noirs.
Le "premier musée de la gueule de bois du monde" selon ses concepteurs, n'évoque pour l'heure que le côté festif des nuits d'ivresse. Mais ils assurent qu'il montrera bientôt les dangers inhérents à la consommation excessive d'alcool.
"Le musée parle de certaines nuits entre le moment où l'on sort de boîte et le moment où l'on se réveille", dit à l'AFP Rino Dubokovic, 24 ans, qui a ouvert l'endroit début décembre avec son amie Roberta Mikelic, 24 ans également. Il s'agit de "rassembler au même endroit les objets avec lesquels les gens se sont réveillés et les histoires qui vont avec, pour que certains puissent s'identifier", dit cette dernière.
Alors que de nombreux musées dans le monde sont dédiés à l'alcool, les deux jeunes gens ont eu l'idée d'un endroit consacré aux cuites vécues après des discussions entre amis. L'un d'eux avait raconté s'être réveillé avec une pédale de bicyclette dans la poche sans la moindre idée de comment elle était arrivée là. Le tout petit musée expose souvenirs et reliques correspondant à 25 gueules de bois.

Vendredi 3 Janvier 2020

Lu 407 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 21 Septembre 2020 - 15:28 Le diabète de type 2 favorisé par l’insomnie