Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Insolite : Musée de l’espace




Insolite : Musée de l’espace
Dans cette église orthodoxe centenaire, les visiteurs se recueillent non pas devant des icônes mais devant une combinaison spatiale ou un casque de Iouri Gagarine, exemples parmi d’autres des pièces d’un extravagant musée de l’espace en Ukraine.
Vestige d’une époque où la conquête spatiale faisait quasiment figure de religion pour les Soviétiques, ce musée installé dans le centre de l’Ukraine survit tant bien que mal en dépit des convoitises d’Eglises rivales et du manque de moyens.
Vue de l’extérieur, la bâtisse en bois n’a rien d’extraordinaire avec sa coupole couronnée d’une croix dorée et ses murs peints en bleu et gris.
A l’intérieur, l’église Sainte-Parascève abrite plus de 450 pièces d’exposition: du matériel technique dont une astromobile; des objets personnels dont un casque et un parachute du Soviétique Iouri Gagarine, premier homme envoyé dans l’espace en 1961; et notamment une collection de portraits de Gagarine où celui-ci arbore le large sourire qui a fait de lui une icône parmi les cosmonautes de l’époque soviétique.
Ce musée fait partie d’un complexe ethnographique en plein air à Pereyaslav-Khmelnytsky, petite ville au riche passé historique située à 80 kilomètres au sud-est de Kiev.
Il a été fondé dans les années 1970 dans un contexte de politique antireligieuse menée par l’URSS et qui a abouti à des milliers de destructions d’églises ou de transformations en locaux utilitaires.
“Les vols dans l’espace étaient alors follement populaires et chaque petit garçon rêvait de devenir cosmonaute”, ajoute Sergui Volkodav, son jeune responsable scientifique, devant une combinaison spatiale.

Vendredi 15 Février 2019

Lu 459 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.